Précieux conseils de fin d’année en matière de planification financière

Précieux conseils de fin d’année en matière de planification financière

 Automne 2011

Cotisez au maximum à votre CELI

Instauré en 2009, le compte d’épargne libre d’impôt (CELI) permet à tous les résidents canadiens de 18 ans et plus d’y investir jusqu’à 5 000 $pour l’année 2012 dès le mois de janvier. Pour un étudiants de 18 ans et plus, il est possible de cotiser à un CELI en utilisant les fonds de son REEE. Le souscripteur (habituellement le parent) peut lui verser 5000 $ chaque année et l’étudiant peut cotiser cette somme à son CELI. Ces fonds fructifient ainsi à l’abri de l’impôt et peuvent être utilisés à d’autres fins que les études.

Cristallisez vos pertes en capital

Détenez-vous des actions qui pourraient donner lieu à une perte en capital si vous les vendiez avant la fin de l’année? Même si vous voulez conserver ces actions, vous pourriez les vendre afin de cristalliser la perte aux fins de l’impôt (vous pouvez les racheter après 30 jours). Les pertes en capital peuvent être déduites des gains en capital réalisés au cours des trois dernières années et elles peuvent être reportées indéfiniment. Toutefois, puisqu’il faut compter au moins trois jours ouvrables pour régler l’opération, n’attendez pas à la dernière minute!

Versez vos dons de bienfaisance avant le 31 décembre

Versez tous vos dons de bienfaisance avant le 31 décembre afin de maximiser votre crédit d’impôt pour 2011. N’oubliez pas que plus vous donnez, plus vous obtiendrez un crédit d’impôt généreux. Cela dit, le crédit d’impôt maximal ne peut dépasser 75 % de votre revenu annuel net pour l’année d’imposition. Le crédit fédéral représente 15 % de la première tranche de 200 $ et 29 %* de l’excédent. Si vous versez vos dons en ligne, vous devriez pouvoir le faire jusqu’au 31 décembre et ainsi obtenir un reçu d’impôt pour l’année d’imposition 2011. Évidemment, si vous envoyez vos dons par la poste, assurez-vous de le faire à temps pour obtenir un reçu d’impôt pour 2011. Si vous détenez des actions avec des gains en capital non réalisés, vous éliminerez l’impôt à payer en faisant don de vos actions à un organisme de bienfaisance. En effet, les gains en capital associés aux actions données à un organisme de bienfaisance ne sont pas imposables. Notez toutefois que le montant de votre don ne peut dépasser votre revenu net.

C’est votre 60e anniversaire de naissance cette année? Devriez-vous commencer à toucher vos prestations du RPC?

Le pourcentage de réduction appliqué aux prestations du Régime de pensions du Canada (RPC) reçues avant l’âge de 65 ans augmentera à partir de 2012. Si vous attendez à l’an prochain pour commencer à toucher vos prestations du RPC et que vous avez moins de 65 ans, vous recevrez moins que si vous commencez à recevoir vos prestations du RPC dès cette année. Des changements semblables seront bientôt apportés au Régime de rentes du Québec (RRQ), alors que la réduction imposée aux rentes pour les retraites anticipées sera augmentée à compter de 2014.

Payez tout de suite les frais donnant droit à des crédits d’impôt

Vous avez accès à une foule de crédits d’impôt, du crédit d’impôt pour la condition physique des enfants au crédit d’impôt pour laissez-passer mensuel de transport en commun, en passant par le crédit d’impôt pour frais de scolarité et le crédit d’impôt pour frais médicaux. Essayez de payer ces frais avant la fin de l’année afin d’accroître la valeur globale de vos crédits d’impôt. De nouveaux crédits d’impôt s’offrent à vous en 2011 : le crédit d’impôt pour frais d’examen (supérieurs à 100 $), le crédit d’impôt pour études applicable aux étudiants de niveau postsecondaire qui étudient à l’étranger pendant au moins trois semaines consécutives et le crédit d’impôt pour les activités artistiques des enfants de moins de 16 ans (jusqu’à un montant maximal de 500 $, dans le cas des enfants admissibles au crédit pour personnes handicapées, un montant non remboursable additionnel de 500 $ s’applique). De plus, il n’y a plus de plafond pour les dépenses admissibles en vertu du crédit d’impôt pour frais médicaux à l’égard d’une personne à charge de plus de 18 ans. Enfin, si vous êtes en pourparler pour l’achat d’une première maison, son acquisition avant le 31 décembre vous permettrait d’avoir droit au crédit d’impôt fédéral de 5 000 $ pour l’achat d’une habitation. Évidemment, assurez-vous de conserver vos reçus pour être en mesure de réclamer vos crédits d’impôt.

Tirez pleinement profit de votre REEE

Si vous investissez actuellement dans un régime enregistré d’épargne-études (REEE), assurez-vous de profiter pleinement des subventions de l’État et de la croissance en franchise d’impôt en obtenant la subvention maximale chaque année. En effet, une cotisation annuelle de 2 500 $ par enfant admissible vous donnera droit à une subvention de 500 $ du gouvernement fédéral, et peut-être même davantage, selon votre revenu familial et votre province de résidence. Si votre enfant a eu 17 ans en 2011, c’est votre dernière chance d’obtenir une subvention de l’État.

Vous avez 71 ans cette année, convertissez votre REER en produit de revenu de retraite

Vous devez en effet convertir votre régime enregistré d’épargne-retraite (REER) en produit de revenu de retraite, comme un fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) ou une rente, avant le 31 décembre de l’année de votre 71e anniversaire de naissance. Si vous souscrivez à un FERR, vous pouvez utiliser l’âge de votre conjoint, s’il est plus jeune, pour établir le taux de versement annuel minimal de votre FERR. Vous profiterez donc plus longtemps du report d’impôt. Si vous travaillez encore, versez une dernière cotisation à votre REER avant de le convertir.

*Les sommes varient d’une province à l’autre.

 

Les articles publiés dans ce site Internet sont de portée générale et présentés uniquement à titre informatif. Vous devez obtenir les conseils d’un professionnel avant d’entreprendre toute action fondée sur les informations contenues dans ces articles. Aucune référence à des tierces parties ne doit être interprétée comme une approbation de, ou un appui pour, ces tierces parties, leurs conseils, informations, produits ou services. Les marques de commerce mentionnées dans ce site Internet sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *