Vos enfants : si tout ne va pas pour le mieux

Vos enfants : si tout ne va pas pour le mieux

Hiver 2012

Quand vos enfants dépensaient leur argent de poche jusqu’au dernier sou, vous vous disiez que ça leur passerait. Lorsqu’ils étaient aux études, ils réclamaient toujours plus d’argent et remplissaient leurs cartes de crédit. Vous avez les moyens, mais là n’est pas la question. Avec un héritage important à l’horizon, comment pouvez-vous rendre vos enfants plus responsables sur le plan financier?

« En ce moment, je constate que les jeunes n’ont aucune idée de ce qui est réaliste pour leur situation financière, et c’est un gros problème. Un trop grand nombre croient qu’ils sont en mesure de s’offrir le niveau de vie de leurs parents dès maintenant, sans avoir à mettre le temps et les efforts nécessaires pour bâtir leur capacité de revenu », indique Paul Gainor, conseiller chez T.E. Mirador à Calgary. Selon lui, les parents ne rendent pas service à leurs enfants en venant toujours à leur rescousse. Il recommande aux parents de commencer par fixer des limites.

Paul explique : « Nous proposons une approche qui connaît beaucoup de succès, où les parents avancent une somme importante à leur enfant, disons pour ses études postsecondaires ou pour l’aider à démarrer dans la vie. Nous rencontrons ensuite l’enfant pour discuter de la façon de gérer cet argent, et l’aider à établir un plan et un budget. Maman et Papa reçoivent les relevés de compte et peuvent intervenir à temps pour éviter qu’un petit accroc se transforme en gros problème. » Les parents donnent ainsi l’occasion à leurs enfants de faire leurs preuves (financièrement, du moins) sans retirer complètement le filet de sûreté. Et le grand avantage de cette approche, c’est qu’elle permet aux parents de savoir où va l’argent et de voir venir les problèmes. Apprendre à vivre de façon indépendante tout en respectant un budget – voilà une leçon de vie inestimable.

Un bon encadrement permet souvent de résoudre ce type de problème. Ken Stout, vice-président et conseiller en placement chez Conseillers en placements T.E. à Calgary, a vu plusieurs de ses clients qui prévoyaient laisser un héritage substantiel à leurs enfants insister pour que ceux-ci assistent aux réunions de révision de portefeuille, afin qu’ils voient de première main comment fonctionne la gestion de patrimoine. Selon Ken, « de nombreux jeunes croient à tort que faire des placements s’apparente à de la spéculation à court terme, et qu’il s’agit simplement de choisir des titres gagnants tout en évitant les mauvais. Ils ne comprennent pas que la gestion de placements est un processus à long terme où l’on doit équilibrer le risque et le rendement afin d’atteindre nos objectifs. » Certains clients ont demandé à Ken de constituer des portefeuilles d’« entraînement » pour leurs enfants adultes à qui ils ont avancé une partie de leur héritage, afin de voir comment ils vont gérer cet argent.

Comme Paul le souligne, les occasions d’apprendre aux enfants à gérer de l’argent sont nombreuses au fur et à mesure qu’ils grandissent. « Avoir la possibilité de gagner des sous en faisant de petits travaux à la maison ou en ayant un emploi à temps partiel favorise une bonne éthique de travail. Devoir mettre de l’argent de côté pour s’offrir les choses qu’on désire évite la gratification immédiate et développe la vision à long terme. Les enfants qui apprennent à épargner pour leurs études acquièrent un intérêt financier dans leur réussite scolaire, et les parents peuvent encourager leurs enfants à épargner plutôt qu’à dépenser en versant une somme égale au montant épargné par leur enfant. »

L’été dernier, la société T.E. Mirador a offert un atelier pour inculquer quelques notions de planification financière aux enfants de clients qui étaient sur le point d’entrer à l’université. L’événement fut couronné de succès. Il n’est pas rare que nos conseillers rencontrent les enfants de leurs clients lorsqu’ils sont en début de carrière, pour discuter d’avantages sociaux et de planification financière de base. Pas étonnant que deux – et parfois trois – générations d’une même famille soient clientes de T.E. Mirador.

Si vous avez pris des mesures pour aider vos enfants à devenir financièrement responsables, mais que vous n’êtes toujours pas rassuré, peut-être serait-il sage de revoir votre plan successoral. Paul suggère d’utiliser une fiducie testamentaire pour préserver l’argent que vous laisserez. « Créée à votre décès, la fiducie testamentaire désignera un fiduciaire qui veillera à ce que l’argent que vous léguez à vos enfants soit géré conformément à vos souhaits. Elle peut aussi servir à protéger les fonds destinés à vos petits-enfants en cas de rupture du mariage de l’un de vos enfants adultes. » Il fait cependant une mise en garde : « Si vous devez traiter l’un de vos enfants différemment des autres, assurez-vous d’expliquer la situation aux principaux intéressés. »

T.E. Mirador est là pour vous

À votre demande, nous pouvons rencontrer votre enfant pour discuter des façons de gérer ses finances.

• Nous pouvons établir et gérer des portefeuilles d’entrainement pour vos enfants adultes.

• Nous sommes en mesure de vous aider à établir une fiducie familiale ayant comme objectif de défrayer les coûts d`éducation de vos petits-enfants.

• Nous pouvons passer votre planification successorale en revue et recommander des stratégies en réponse à vos préoccupations.

 

Les articles publiés dans ce site Internet sont de portée générale et présentés uniquement à titre informatif. Vous devez obtenir les conseils d’un professionnel avant d’entreprendre toute action fondée sur les informations contenues dans ces articles. Aucune référence à des tierces parties ne doit être interprétée comme une approbation de, ou un appui pour, ces tierces parties, leurs conseils, informations, produits ou services. Les marques de commerce mentionnées dans ce site Internet sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *