Image d'illustration

Veiller au bien-être financier des milléniaux durant la pandémie et par la suite

La pandémie de COVID-19 est éprouvante pour chacun de nous, mais pour les milléniaux, elle représente un deuxième coup dur. Ils ont connu la crise économique mondiale de 2008-2009 et, à la fin de leurs études postsecondaires, plusieurs d’entre eux se sont retrouvés lourdement endettés alors que les occasions d’emploi étaient limitées. Aujourd’hui, la pandémie perdure et ils sont confrontés aux conséquences négatives du confinement sur l’emploi, les relations sociales et la santé mentale. 

La perspective d’avoir à créer un budget pour suivre leurs entrées d’argent et leurs dépenses peut créer un stress supplémentaire. On peut pourtant remédier à cela. En apprenant à créer et à bien gérer un budget avec l’aide d’un expert en la matière, ils pourraient concrétiser leurs objectifs financiers durant la crise de la COVID-19 et par la suite.

Des millions de milléniaux

Tout d’abord, qui sont les milléniaux?

Bien des gens pensent que les milléniaux sont dans la vingtaine alors que ce groupe d’âges est plus étendu que cela. D’après la définition standard, ils sont nés entre 1981 et 1996, et ont aujourd’hui entre 24 ans et 39 ans. Selon les données de Statistique Canada, cette génération compte environ 10,4 millions de personnes en 2020 et a surpassé en nombre celle des baby-boomers  pour la première fois en 2019. Si l’on examine les chiffres de plus près, on constate qu’un peu plus de 2,6 millions de Canadiens ont entre 34 ans et 39 ans; ce sont les « doyens » de la cohorte des milléniaux. 

Dans l’ensemble, ils jonglent avec la carrière, les enfants, les parents vieillissants et les incertitudes considérables qui jalonnent leur quotidien et l’avenir. Les besoins et les niveaux d’expérience des milléniaux sont divers, mais ils sont tous inquiets pour leurs finances. Une étude récente de FP Canada Institute illustre bien ces préoccupations :

  • l’argent (38 %) est la principale source de stress des Canadiens, devant la santé (25 %), le travail (21 %) et les relations (16 %);
  • la moitié des Canadiens (49 %) ont perdu le sommeil à cause de leurs finances;
  • la probabilité d’avoir perdu le sommeil pour des questions d’argent est plus élevée chez les jeunes (moins de 35 ans) que chez les groupes plus âgés (entre 55 % et 46 %);
  • ceux qui ont répondu que la pandémie de COVID-19 a eu des répercussions sur leurs finances sont deux fois plus susceptibles d’affirmer qu’ils ont perdu le sommeil.

Il y a plusieurs raisons à cela, notamment l’instabilité de l’emploi. De manière générale, les inquiétudes liées à l’argent (comment le gagner, le dépenser et l’épargner) expliquent les réticences de millions de milléniaux à établir un budget.

La valeur d’une approche personnalisée

Comme ces chiffres le montrent, la question du budget peut être stressante si vous jonglez avec les dépenses imprévues, le remboursement de vos dettes, des revenus irréguliers et l’épargne destinée aux études de vos enfants et à votre propre retraite. Par où commencer? Et ensuite?

Qu’il s’agisse des dépenses d’épicerie ou d’un projet de rénovation domiciliaire, tout commence par la gestion des entrées et des sorties de fonds. Avez-vous une idée précise de vos revenus, de vos dépenses et des raisons pour lesquelles vous dépensez? En répondant à ces questions fondamentales, vous pourriez trouver des sources d’économie immédiates pour financer vos rénovations ou étoffer votre épargne.

C’est pourquoi une aide personnalisée en matière de budget est profitable. On peut voir les choses de la façon suivante.

Ayant grandi avec Internet, les milléniaux sont habitués à acheter en ligne et à utiliser diverses applications de paiement. Ce recours spontané aux outils en ligne est efficace pour acheter son café, des articles ménagers ou des vêtements, mais pas forcément pour obtenir de bons conseils en matière de budget. C’est pourquoi plusieurs entreprises avec lesquelles nous travaillons s’abonnent à ProsperiGuide, la plateforme Web exclusive de Conseillers T.E., pour leurs employés. Cet outil propose une liste de contrôle personnalisée pour la création et la gestion d’un budget, mais aussi du contenu pédagogique expliquant comment et pourquoi la question du budget est si importante. À cela s’ajoutent des séminaires et des rencontres individuelles avec nos conseillers.

Les robots-conseillers peuvent fournir des conseils simples et rapides en matière de placement, mais quand il s’agit d’offrir des conseils personnalisés, qui englobent tous les besoins d’un particulier, ils laissent à désirer.

Dans ce contexte de grande incertitude, les milléniaux avec qui mes collègues et moi travaillons recherchent la tranquillité d’esprit que procure la collaboration avec un planificateur financier chevronné qui sait les écouter et qui comprend leurs objectifs à long terme et leur situation familiale. Autrement dit, ils utilisent leur téléphone pour acheter leur latte Venti à la vitesse de l’éclair, mais pour ce qui est de la gestion de leurs finances – c’est-à-dire l’établissement d’un budget – et de la planification financière au sens large, ils recherchent un contact humain fondé sur la confiance, l’expertise et l’expérience.

Pas uniquememt les milléniaux

Comme de nombreux milléniaux sont retournés vivre chez leurs parents durant la pandémie, la question du budget est cruciale pour leurs frères et sœurs et pour leurs parents. Un nombre incalculable de ménages se sont élargis ces derniers mois, plusieurs générations ayant emménagé sous le même toit. Dans ce cas, l’argent peut se faire aussi rare que l’espace, ce qui rehausse l’importance du budget.

Nous comprenons ces situations familiales parce que bon nombre de nos clients sont parents de milléniaux. Dans l’élaboration du plan financier sur mesure des parents et dans son exécution, nous prenons toujours en compte les besoins de chaque membre de la famille, aujourd’hui et dans plusieurs années. L’établissement d’un budget pour leurs enfants est souvent au cœur de nos discussions à propos de ce plan, en particulier en ce qui a trait au transfert de patrimoine et de ce qu’ils souhaitent léguer aux générations futures. Il n’est pas rare qu’une conversation sur le b.a.-ba du budget suscite des discussions intéressantes et franches au sein d’une famille à propos de la planification financière en vue des jalons importants de la vie. C’est une chose qu’un robot-conseiller ne peut pas offrir.

Nous observons des dynamiques similaires avec les services d’éducation financière offerts à notre clientèle d’affaires, qui emploie très souvent des milléniaux. Ces derniers mois, notre plateforme ProsperiGuide, qui comprend un outil de création d’un budget et d’autres calculatrices très utiles, a reçu plus de 55 000 visites. Nos discussions sur l’importance du budget entraînent souvent des conversations sur les objectifs financiers à long terme et sur la meilleure façon de les concrétiser, ce qui rassure aussi bien les employés que les employeurs.

Les objectifs financiers se précisent

Les défis liés à la pandémie devraient persister quelque temps. En établissant un budget ou en décidant de respecter celui qu’ils ont déjà établi, les milléniaux peuvent mettre le cap sur un avenir meilleur. Ils peuvent être accompagnés dans cette démarche. Un planificateur financier peut les aider à trouver des occasions de gain immédiates et des occasions de gain à long terme en leur proposant un plan sur mesure.

Communiquez avec nous pour savoir comment nos services aux particuliers et aux entreprises peuvent vous aider, vous et vos employés, à prendre des décisions financières plus éclairées.

Marianna Paltanen, CFP, conseillère en planification financière
Conseillers T.E.

Les articles publiés dans ce site Internet sont de portée générale et présentés uniquement à titre informatif. Vous devez obtenir les conseils d’un professionnel avant d’entreprendre toute action fondée sur les informations contenues dans ces articles. Aucune référence à des tierces parties ne doit être interprétée comme une approbation de, ou un appui pour, ces tierces parties, leurs conseils, informations, produits ou services. Les marques de commerce mentionnées dans ce site Internet sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *