Trois moyens fiables d’améliorer votre bien-être financier

Les articles pleins de bon sens expliquant à tout un chacun comment mieux gérer son argent sont légion. Ils sont souvent illustrés par des photos de femmes dans la trentaine, séduisantes, flanquées de sacs de magasinage à ne plus savoir qu’en faire. Que ce soit intentionnel ou non, le message ainsi transmis est trompeur, puisqu’il suppose que la difficulté qu’éprouvent certains à gérer leurs finances est attribuable à leur attitude désinvolte face aux dépenses.

Nous avons presque tous un jour ou l’autre commis un petit écart, mais le problème est souvent bien plus important que cela. Bien des gens ne savent tout simplement pas comment prendre de bonnes décisions financières – et qui pourrait le leur reprocher? La panoplie d’options d’épargne et de placement est telle qu’il est difficile de décider où investir son argent ou même en quelle proportion. Il n’y a pas de solution miracle, mais heureusement, vous n’avez pas besoin d’un diplôme spécialisé en finance pour prendre votre avenir financier en main.

Bien des gens ne savent tout simplement pas comment prendre de bonnes décisions financières – et qui pourrait le leur reprocher?

Voici trois moyens simples pour progresser en toute confiance vers un plus grand bien-être financier.

1. Investir du temps dans votre propre éducation financière

Que vous ayez un planificateur financier ou non, il est important d’acquérir au minimum des connaissances élémentaires en matière de finances pour bien comprendre pourquoi certains choix pourraient vous convenir mieux que d’autres. Pour cela, il suffit de consacrer une heure ou deux de votre temps chaque mois à approfondir certaines questions de planification financière, comme la constitution d’un patrimoine, l’élimination de la dette, l’investissement et la planification successorale. Lisez des livres ou des articles en ligne, assistez à des séminaires ou à des webinaires gratuits, et posez des questions aux personnes de votre entourage qui gèrent bien leur argent.

Il est important d’acquérir un minimum de connaissances élémentaires en matière de finances.

L’Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) est une mine de ressources pour quiconque veut parfaire sa littératie financière. Elle vous oriente sur des sujets tels que le remboursement des dettes, l’établissement d’un budget, la constitution d’une épargne et une meilleure connaissance des produits et des services financiers. Son site Web est truffé d’articles, d’outils et de calculateurs, tous plus utiles les uns que les autres. Le Questionnaire d’auto-évaluation de la littératie financière qu’il contient est tout particulièrement utile. Il vous permet de découvrir comment vous vous situez par rapport à la plupart des épargnants (résultats meilleurs, inférieurs ou correspondants) pour ce qui est de tenir une comptabilité, joindre les deux bouts, prévoir pour l’avenir, vous tenir au courant et choisir des produits financiers. Une fois que vous avez déterminé les domaines dans lesquels vous avez besoin d’aide, vous pouvez trouver des ressources qui vous permettront d’améliorer vos résultats. Demander à votre planificateur financier de consacrer un peu plus de temps à certains points lors de votre prochaine rencontre pourrait d’ailleurs en faire partie.

Si votre employeur parraine un ou plusieurs programmes d’éducation financière à l’intention de ses employés, cela peut être un moyen efficace d’accroître votre littératie financière et votre niveau de confiance pour prendre des décisions. De tels programmes offrent parfois des outils, comme la plateforme ProsperiGuide de Conseillers T.E., qui peuvent vous aider à apprendre comment prendre des décisions éclairées. Ils tendent à être plus personnalisables que les solutions standards proposées par d’autres ressources, et peuvent se révéler particulièrement avantageux s’ils vous permettent de rencontrer un planificateur financier.

2. Tirer profit des régimes d’avantages sociaux et de retraite offerts par les employeurs

Il est stupéfiant de constater combien de personnes ne se prévalent pas des avantages offerts par leur employeur dans le cadre de leur régime d’avantages sociaux et de retraite. Cela semble absurde – et pourtant s’explique par des raisons logiques. Il arrive que les employés ne saisissent pas complètement l’importance de l’occasion à côté de laquelle ils passent en termes de dollars ou, s’ils en sont conscients, ils ne possèdent pas les compétences nécessaires en matière d’établissement de budget pour mettre de côté suffisamment d’argent pour cotiser à leur régime. Il ne vous viendrait jamais à l’idée de refuser 50 000 $ si quelqu’un vous les donnait.

Il ne vous viendrait jamais à l’idée de refuser 50 000 $ si quelqu’un vous les donnait.

Alors, pourquoi laisser passer un programme qui fait exactement la même chose? Il y va de votre avantage à investir un peu de temps et d’efforts pour comprendre le fonctionnement du régime qui vous est offert. Prenez rendez-vous avec le représentant de votre régime et n’ayez pas peur de poser beaucoup de questions. De plus, si votre employeur offre des services de conseils financiers par l’intermédiaire d’un fournisseur externe, une rencontre individuelle avec un planificateur financier peut se révéler inestimable. Ces spécialistes connaissent habituellement très bien tous les aspects de la planification financière et ils peuvent vous aider à évaluer votre situation dans son ensemble afin de planifier de manière adéquate la réalisation de vos objectifs financiers à court et à long terme.

3. Apprendre à gérer vos dettes

L’endettement fait presque partie de la vie moderne. Bien géré, il peut être un moyen d’atteindre un but, comme s’instruire, posséder une maison ou démarrer sa propre entreprise. Mal géré, cependant, il peut nuire au bien-être financier au lieu de l’améliorer. Vous ne pouvez ni planifier ni épargner tant que vous n’avez pas appris à gérer vos dettes.

Comme les stratégies de gestion des dettes sont variées, vous aurez quelques efforts à faire pour déterminer laquelle convient le mieux à votre situation. Le site Web du gouvernement du Canada fournit des renseignements et des services liés à la gestion des dettes; vous pouvez faire vos recherches en commençant par là.

Un planificateur peut vous faire réaliser des économies auxquelles vous n’auriez peut-être jamais pensé.

Si vous avez accès à des services de planification financière parrainés par votre employeur, n’hésitez pas à profiter de cette ressource. Une rencontre avec un planificateur financier agréé a pour avantage de vous faire bénéficier de solutions de gestion de dettes plus personnalisées. En se penchant sur votre situation financière globale, le planificateur contribue à vous faire réaliser des économies auxquelles vous n’auriez peut-être jamais pensé. Par exemple, des stratégies d’économie d’impôt peuvent augmenter votre revenu total, vous donnant ainsi accès à des fonds supplémentaires pour rembourser vos dettes plus rapidement.

Prendre le contrôle de votre bien-être financier n’est peut-être pas la tâche la plus excitante qui soit, mais lorsque vous y serez parvenu, vous serez très heureux de voir votre épargne croître.


 

Les articles publiés dans ce site Internet sont de portée générale et présentés uniquement à titre informatif. Vous devez obtenir les conseils d’un professionnel avant d’entreprendre toute action fondée sur les informations contenues dans ces articles. Aucune référence à des tierces parties ne doit être interprétée comme une approbation de, ou un appui pour, ces tierces parties, leurs conseils, informations, produits ou services. Les marques de commerce mentionnées dans ce site Internet sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *