Trois éléments clés en matière de planification financière et de gestion du risque

par Scott McKenzie, CFA, CFP, CIM, vice-président et directeur général, Toronto
Le 5 mai 2014

Par expérience, je peux facilement affirmer que la planification financière à elle seule ne peut pas vous rendre plus riche.

Pour vous enrichir, vous devez plutôt faire croître votre patrimoine, au moyen de l’épargne provenant de votre revenu d’emploi ou d’entreprise, de bonis, d’options d’achat d’actions, d’un héritage ou de la vente d’une entreprise, par exemple.

Cela dit, à mesure que vous faites fructifier votre patrimoine, vous devez également le protéger. Vous devez en effet gérer les risques qui pourraient le réduire, voire l’épuiser.

Voilà justement ce qui rend la planification financière intégrée si importante : elle permet de gérer le risque et de protéger votre actif, et ce, tout au long de votre carrière et de votre retraite. Elle peut également être utile dans le cadre de la création et de la mise en place d’une planification successorale ainsi que pour mener à bien des projets philanthropiques.

Lorsq’uil est question de votre actif et de la gestion du risque, trois éléments clés s’imposent.

1. Réduction des coûts : La planification financière intégrée – une approche qui adopte une vision plus globale de la situation financière du client (revenu, actif, impôt à payer, plan de carrière, etc.) – revêt une valeur bien réelle pour le client et les autres professionnels avec lesquels il traite. Cela dit, les coûts ne doivent pas pour autant être élevés ou invisibles!

Chez T.E. Mirador, nous croyons que la gestion des coûts et la gestion du risque vont de pair. Plus précisément, nous pensons que nos clients seront mieux servis à long terme si les frais ne grugent pas leurs rendements et s’ils comprennent bien de quelle façon ces frais sont calculés.

2. Mise en application disciplinée : Dans mon dernier billet, j’indiquais que la mise en œuvre d’un plan financier exige rigueur et discipline, car même le meilleur plan peut échouer si vous n’êtes pas constamment attentif aux détails. À cet égard, les planificateurs et leurs clients doivent absolument entretenir une relation de confiance. De plus, il est primordial que le plan soit souple et personnalisé.

La situation des clients évolue avec le temps et leur plan doit en faire autant. C’est justement durant toutes ces années qu’une mise en application rigoureuse et disciplinée prend toute son importance. C’est en ayant une approche disciplinée et en restant en contact avec son client qu’un planificateur pourra gérer le degré de risque de ce dernier au fil des ans, à mesure que son actif fructifie.

3. Moins, c’est mieux : comme je le dis souvent à mes clients, moins, c’est mieux quand il est question du nombre d’éléments d’actif qui entrent dans le plan financier. Évidemment, la répartition de l’actif demeure importante, et je ne leur recommande jamais de mettre tous leurs œufs dans le même panier, mais je crois qu’à long terme, il est plus avantageux pour mes clients d’adopter une approche ciblée et d’investir dans un portefeuille équilibré qui renferme des éléments d’actif de qualité, comme des fonds négociés en Bourse (FNB) ou des caisses communes. Ceci est particulièrement vrai lorsque cette approche est jumelée à la discipline dont je viens de parler.

Alors, si la gestion du risque est si importante, comment savoir dans quelle mesure votre planificateur gère bien le risque auquel vous êtes exposé, et quels critères permettent d’évaluer la performance du planificateur en matière de gestion du risque?
C’est ce que nous verrons dans mon prochain billet!

Scott McKenzie dirige un groupe de six professionnels de la finance chez T.E. Mirador. Ensemble, ils offrent des services complets de planification financière, de préparation de déclarations de revenus et de gestion de placements à plus de 300 clients privés.

Les articles publiés dans ce site Internet sont de portée générale et présentés uniquement à titre informatif. Vous devez obtenir les conseils d’un professionnel avant d’entreprendre toute action fondée sur les informations contenues dans ces articles. Aucune référence à des tierces parties ne doit être interprétée comme une approbation de, ou un appui pour, ces tierces parties, leurs conseils, informations, produits ou services. Les marques de commerce mentionnées dans ce site Internet sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *