Six astuces pour responsabiliser financièrement vos enfants

Vous leur avez enseigné comment attacher leurs lacets, vous leur avez expliqué qu’ils devaient être prudents face aux étrangers et vous avez discuté (peut-être malgré vous) de sexualité avec eux! Toutefois, si vous n’avez pas parlé à vos enfants de l’importance d’être financièrement responsable, vous pourriez les priver de compétences essentielles, ce qui se répercutera à jamais sur la relation qu’ils auront avec l’argent. Voici six astuces efficaces pour guider vos enfants vers la réussite financière.

1. De la tirelire cochon à la banque

Lorsque vos enfants ont compris qu’ils doivent alimenter régulièrement leur tirelire cochon, rien ne vaut un vrai compte bancaire pour leur apprendre les rudiments de l’épargne et le fonctionnement des intérêts. Ils pourraient éprouver une grande fierté à voir leurs économies fructifier, tout en ressentant le petit pincement désagréable qui accompagne généralement un retrait. Vous pouvez également leur expliquer comment fonctionnent les banques, en détaillant plus ou moins vos explications selon leur âge. Cette expérience leur permettra d’acquérir de bonnes habitudes financières, qui leur seront utiles toute leur vie.

2. L’argent ne pousse pas dans les arbres

Il y a bien des façons d’enseigner la valeur de l’argent à vos enfants. Vous pouvez par exemple leur donner un peu d’argent de poche à gérer ou les encourager à se trouver de petits boulots qui correspondent à leurs intérêts personnels. Ils peuvent en effet promener des chiens, garder des enfants ou être sauveteurs à la piscine du quartier. Ils pourront ainsi perfectionner leurs aptitudes en matière de gestion des finances personnelles, ce qui pourrait créer en eux un sentiment de fierté et de satisfaction, tout en développant une bonne éthique de travail.

3. Tout n’est pas une question de prix

Dès que vos enfants savent faire des additions et des soustractions, et dès qu’ils peuvent compter de l’argent, vous pouvez commencer à leur parler de l’importance d’un budget. Expliquez-leur qu’un budget les aidera à ne pas tomber dans le piège des dépenses excessives, mais dites-leur également qu’ils doivent dépenser judicieusement. Vous savez que « prix bas » n’est pas nécessairement synonyme de « meilleur achat », mais pas eux. Amenez-les magasiner et montrez-leur comment vous dépensez votre argent. Montrez-leur pourquoi vous n’hésitez pas à payer plus cher pour certains articles, qui sont de meilleure qualité, plutôt que de faire des économies de bouts de chandelle en achetant un produit de moins bonne qualité. Expliquez-leur qu’il peut être plus coûteux à long terme d’acheter deux paires de chaussures de piètre qualité pour le prix d’une paire de chaussures de qualité.

4. Maître de votre crédit

Les enfants qui voient leurs parents utiliser à répétition leur carte de crédit pour faire des achats tireront leurs propres conclusions au sujet de ce type de transaction si vous ne leur expliquez pas d’où proviennent les fonds. Expliquez-leur le fonctionnement du crédit et montrez-leur le coût d’un article compte tenu des intérêts exigés si le solde de la carte n’est pas payé en entier chaque mois.

5. Donner au suivant

Donnez l’exemple en montrant à vos enfants l’importance des dons, que ce soit en temps ou en argent. Dites-leur à quelles œuvres de bienfaisance vous faites des dons et pourquoi vous les avez choisies, puis aidez-les à prendre leurs propres décisions quant à la façon dont ils peuvent à leur tour donner au suivant. Vous leur inculquerez ainsi des valeurs charitables et un esprit communautaire, sans compter que vous pourriez également les aider à se découvrir des aptitudes et des intérêts qui pourraient avoir une influence sur leur choix de carrière.

6. Je le veux, il me le faut, je l’adore!
Même les experts en budget ont à un moment donné eu à réévaluer ce qui constitue un luxe et ce qui est une nécessité. « Grâce à cette montre Cartier, tout le monde verra que je suis prospère et ma carrière décollera. Il me la faut vraiment! » vous dites-vous. Pour les enfants, la pression sociale est parfois tellement forte qu’ils ont l’impression d’avoir absolument besoin d’un objet en particulier, sans quoi ils mourront, littéralement. Expliquez-leur qu’ils peuvent avoir besoin d’un chandail, mais peut-être pas d’un chandail à 400 $, et n’oubliez pas de leur mentionner qu’il n’y a pas de mal à désirer de tels objets (et même de faire des folies de temps en temps), mais qu’en règle générale, ils peuvent probablement dépenser leur argent de façon plus judicieuse.
Lucy Conte, Conseillers T.E.

Source : Conseillers financiers T.E.

Les articles publiés dans ce site Internet sont de portée générale et présentés uniquement à titre informatif. Vous devez obtenir les conseils d’un professionnel avant d’entreprendre toute action fondée sur les informations contenues dans ces articles. Aucune référence à des tierces parties ne doit être interprétée comme une approbation de, ou un appui pour, ces tierces parties, leurs conseils, informations, produits ou services. Les marques de commerce mentionnées dans ce site Internet sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *