Parlez à vos parents

Été 2012

Vos parents âgés ont toujours été fiers de leur autonomie, mais après avoir subi un AVC récemment, votre mère n’arrive plus à gérer la maisonnée et votre père est totalement désemparé. En tentant de voir de quoi il en retourne, tout en prenant soin de ne pas froisser vos parents, vous constatez que leur situation financière n’est pas aussi bonne que vous le pensiez.

En pareille situation, il faut à tout prix éviter de paniquer, conseille Marcy Ages, conseillère principale et experte-conseil en vieillissement. Marcy, qui a mis sur pied The Care Network (le réseau de soins aux aînés de T.E. Mirador) afin de venir en aide aux clients aux prises avec des problèmes d’ordre financier et liés au mode de vie souvent propres au vieillissement, indique qu’il est important de prendre une grande respiration et d’évaluer la situation calmement avant de prendre une décision irrévocable. « La plupart des gens se retrouvent en terrain inconnu. Non seulement sont-ils dans le néant quant à ce qu’ils doivent faire et aux différentes options qui pourraient s’offrir à eux, mais ils doivent également examiner certains aspects de la vie de leurs parents qui, selon ces derniers, pourraient ne pas les concerner. Cela dit, lorsqu’on fait face à de telles circonstances, il y a de fortes chances que ce soit par suite d’un incident imprévu – une chute, un accident vasculaire cérébral ou toute autre maladie grave. »

Voici les questions clés que doivent se poser les enfants de parents vieillissants :

  • De quoi mes parents ont-ils besoin?
    Est-ce qu’il est probable que leur santé se rétablira un jour, ou est-ce qu’elle continuera à se dégrader? Peuvent-ils recevoir des soins à domicile ou devront-ils déménager?
  • Que veulent mes parents?
    Veulent-ils demeurer à la maison (si c’est possible) ou sont-ils prêts à déménager pour se faciliter la vie? Pourront-ils continuer à habiter ensemble?
  • Que peuvent se permettre mes parents?
    S’ils décident de rester à la maison, vos parents devront peut-être faire des rénovations et recevoir des soins à domicile. Le coût de la vie dans une maison de retraite, une résidence assistée ou un centre de soins de longue durée varie beaucoup suivant la qualité des services d’hébergement et des soins offerts.

Un professionnel des soins aux personnes âgées peut évaluer la situation de vos parents pour déterminer leurs besoins en matière de soins et d’hébergement. Les options varient d’une province de résidence à l’autre, et l’État ne paie qu’une partie des frais requis, l’excédent étant à la charge des bénéficiaires. Qui plus est, il faut souvent s’inscrire sur une liste d’attente pour obtenir l’hébergement de son choix. Il faut donc parfois procéder par étape, en prenant les mesures nécessaires pour que vos parents reçoivent des soins à domicile pendant que vous essayez de trouver une solution plus permanente. Grâce à The Care Network, Marcy peut diriger les clients vers des experts spécialisés dans les soins aux personnes âgées, l’immobilier et la réorganisation. Elle peut également leur recommander un avocat qui rédigera les documents requis, notamment des procurations, pour faciliter les décisions d’ordre financier et celles liées aux soins personnels.

Il peut toutefois être difficile de savoir ce que les parents veulent et ce qu’ils peuvent se permettre. Winston Mundy, conseiller chez Conseillers en placements T.E., a vu les deux extrêmes, c’est-à-dire les parents qui sont tout à fait disposés à parler de leurs finances personnelles avec leurs enfants et ceux qui préfèrent ne pas aborder la question. « La très grande majorité des gens préfèrent ne partager les renseignements relatifs à leur situation financière avec leurs enfants que si c’est vraiment nécessaire. Eh bien, quand une telle situation se produit, ça devient une nécessité pour vous », explique Winston. Il indique que s’il y a une différence entre ce que vos parents veulent (ou ce que vous aimeriez qu’ils aient) en fait de soins et d’hébergement et ce qu’ils peuvent se permettre, il se peut qu’ils comptent sur vous pour combler l’écart. Aussi difficile que celui puisse vous paraître, vous devriez peut-être essayer de parler à vos parents pour avoir une meilleure idée de leurs finances.

Winston indique qu’il est possible d’entamer une telle conversation sans offusquer vos parents. Pour ce faire, vous pouvez prendre l’exemple d’amis ou de membres de votre famille qui ont vécu une expérience semblable et demander à vos parents comment ils voudraient procéder si une telle situation se produisait. En leur expliquant que vous vous occupez de votre propre planification, demandez à vos parents ce qu’ils aimeraient que vous fassiez si jamais ils vivaient la même chose. Winston fait toutefois une mise en garde : « Ne faites pas l’erreur de présumer que tout est sous contrôle. Si vos parents ont des soucis, ils seront peut-être très heureux de vous en faire part. Soyez prêt à vous y reprendre à plusieurs reprises avant qu’ils vous disent tout ce que vous voulez savoir. Si vous avez des frères et des soeurs, invitez-les à prendre part à la conversation. N’oubliez pas que vous pouvez être ouvert et honnête, tout en étant respectueux. »

Dans un monde idéal, vos parents devraient vous avoir parlé de leurs souhaits et de leurs plans longtemps avant que vous ayez à prendre quelque mesure que ce soit pour eux. De votre côté, soyez prévoyant et assurez-vous d’avoir cette conversation avec vos propres enfants et de planifier votre avenir.

T.E. MIRADOR  PEUT VOUS AIDER

  • Nous pouvons vous mettre en contact avec des experts qui pourront évaluer la situation, discuter des options possibles et vous aider à faire la transition.
  • Nous pouvons examiner la situation financière de vos parents pour déterminer ce qu’ils peuvent se permettre et leur recommander des placements qui leur procureront les liquidités nécessaires.
  • Nous pouvons mettre à jour votre plan financier et passer en revue votre portefeuille pour que vous puissiez soutenir financièrement vos parents, tout en ayant les ressources financières voulues pour assurer votre propre bien-être futur.

Les articles publiés dans ce site Internet sont de portée générale et présentés uniquement à titre informatif. Vous devez obtenir les conseils d’un professionnel avant d’entreprendre toute action fondée sur les informations contenues dans ces articles. Aucune référence à des tierces parties ne doit être interprétée comme une approbation de, ou un appui pour, ces tierces parties, leurs conseils, informations, produits ou services. Les marques de commerce mentionnées dans ce site Internet sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *