Les 40 prochaines années…

Hiver 2013
Par Kostas Andrikopoulos, président et chef de la direction, T.E. Mirador

Lorsque l’on franchit une étape importante comme T.E. Mirador l’a fait en 2012, on doit profiter de l’occasion pour réfléchir non seulement aux progrès réalisés mais aussi aux perspectives d’avenir. Chaque année, nous organisons un congrès de perfectionnement destiné à nos planificateurs intitulé Advanced Planners Conference. En septembre dernier, alors que nous célébrions 40 années d’excellence, nous avons discuté de ce que les 40 prochaines années réservent à notre secteur d’activité et des effets possibles de ces changements sur notre société. Sans prétendre être devins, nous avons identifié cinq tendances qui, selon nous, transformeront notre industrie et les services que nous offrons à nos clients dans les années à venir.

Une classe moyenne en croissance

Les critiques de la mondialisation ne peuvent nier l’un des grands avantages de l’intégration du commerce international – l’impressionnante croissance de la classe moyenne dans les pays en développement. Tandis que des millions de personnes sortiront de la pauvreté et auront plus d’argent à dépenser, les possibilités d’investissement et de croissance se multiplieront. Et comme les économies émergentes continueront de se développer, l’élargissement de la classe moyenne entraînera une plus grande stabilité et rendra ces régions plus attrayantes pour les investisseurs. En matière de placement, la préférence pour des placements canadiens restreindra de plus en plus le potentiel de rendement, car les occasions les plus prometteuses émaneront des sociétés chefs de file de leur secteurs respectifs, peu importe où celles-ci sont établies.

Des connaissances financières plus vastes

Même si les connaissances financières au sein du public en général demeureront une source de préoccupation, la technologie permettra aux personnes que ce domaine intéresse d’accéder à une quantité inégalée de renseignements financiers. La prochaine génération, ceux qui utilisent Google depuis leur enfance, sera prête à en profiter pleinement. De nouveaux outils technologiques permettront aux investisseurs d’élaborer leur propre plan personnalisé et de mettre divers scénarios à l’épreuve. Les conseils d’experts ne deviendront pas pour autant superflus – les gens auront quand même besoin d’être conseillés afin de peser les différentes options qui leur sont offertes et à choisir la bonne voie – mais la relation entre le client et son conseiller sera davantage axée sur la collaboration.

Un parcours différent

Le parcours habituel – faire des études, obtenir un emploi, fonder une famille, travailler fort puis prendre sa retraite – est déjà en voie de changer. Les gens voudront encore avoir un foyer, donner à leurs enfants une bonne éducation, protéger leur famille et assurer leur sécurité financière, mais ces objectifs seront plus difficiles à atteindre dans l’avenir. Compte tenu de leur lourd endettement, on s’attend à ce que les gouvernements soient de moins en moins généreux dans l’avenir et que, par conséquent, les individus doivent assumer une part grandissante du coût des études et des soins de santé. Le fort endettement des étudiants et la précarité de l’emploi ont déjà pour effet de retarder la formation de nouveaux ménages et ils pourraient rendre désuète la retraite telle que nous la connaissons. Comme les gens auront de plus en plus de difficulté à atteindre leurs objectifs financiers, la planification financière individuelle prendra de l’importance et sera plus répandue qu’elle ne l’est aujourd’hui.

Une gestion des risques accrue

L’établissement de plans d’urgence et la gestion des risques occuperont une place de plus en plus importante dans la planification financière. Après une longue période de relative stabilité, les risques sont aujourd’hui en progression dans le monde. Il y a d’une part des facteurs externes – entre autres le terrorisme, les changements climatiques et l’incapacité de contenir l’endettement des pays – qui menacent non seulement de déstabiliser l’économie et les marchés mais aussi de compromettre notre mode de vie. Il y a aussi des facteurs individuels – dont l’augmentation de l’espérance de vie, l’affaiblissement du filet social et la précarité croissante des emplois – qui obligent de plus en plus les gens à assurer eux-mêmes leur sécurité financière et à se protéger contre les risques d’invalidité, de maladies graves, de périodes de perte d’emploi et de la possibilité d’épuiser leurs économies durant la retraite.

Une question de taille

Le conseiller financier faisant cavalier seul deviendra chose du passé. La consolidation de notre industrie se poursuivra, car les plus petites entreprises seront incapables d’offrir les vastes connaissances et les services spécialisés dont les clients auront besoin et auxquels ils s’attendront. Les sociétés de gestion de patrimoine de taille moyenne, dont T.E. Mirador fait partie, devront donc continuer de perfectionner leurs compétences à l’interne et s’associer à des professionnels partageant les mêmes valeurs, investir dans la technologie et intensifier leur présence sur le Web tout en développant et en bonifiant leurs services de manière à maintenir une longueur d’avance et à demeurer un précieux allié pour leurs clients.

Chez T.E. Mirador, nous sommes persuadés que notre expérience, nos compétences et notre volonté d’exceller nous permettront de nous adapter aux changements qu’apporteront les 40 prochaines années. Cependant, une chose ne changera pas : l’attention prioritaire que nous accordons à nos clients. Cette approche a eu d’heureux résultats pour nous et pour nos clients durant 40 ans, et il assurera notre réussite au cours des 40 prochaines années.

Les articles publiés dans ce site Internet sont de portée générale et présentés uniquement à titre informatif. Vous devez obtenir les conseils d’un professionnel avant d’entreprendre toute action fondée sur les informations contenues dans ces articles. Aucune référence à des tierces parties ne doit être interprétée comme une approbation de, ou un appui pour, ces tierces parties, leurs conseils, informations, produits ou services. Les marques de commerce mentionnées dans ce site Internet sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *