Commentaire d’investissement – Novembre 2012

Le rendement élevé, une question de grand intérêt

Les rendements des obligations d’État nord-américaines n’ont jamais été aussi bas et ils sont inférieurs au taux d’inflation, ce qui pourrait se traduire par un taux de rendement réel négatif pour les investisseurs. L’afflux de capitaux dans les placements à rendement élevé a bondi, les investisseurs étant à la recherche d’instruments offrant des taux plus avantageux. De plus, les obligations à rendement élevé ont produit des résultats remarquables depuis environ un an. L’écart de taux se situe actuellement bien en deçà de la moyenne à long terme de 535 points de base (aux États-Unis), et si la solidité des bilans et le taux de défaillance exceptionnellement bas semblent justifier ce faible écart, on pourrait s’appuyer sur le taux de croissance relativement faible pour émettre l’argument contraire.

Les clients de T.E. Mirador qui ont assisté à notre dernière Conférence T.E.I.C. se souviendront sans doute qu’au cours de la présentation L’énigme des obligations, nous avons parlé de notre intention de trouver des placements susceptibles d’améliorer le rendement de la composante en titres à revenu fixe de leur portefeuille. Depuis, nous avons consacré beaucoup de temps à l’étude des obligations à rendement élevé et nous avons cherché des placements valables qui nous permettraient de participer à ce segment du marché des titres à revenu fixe pour nos clients. Nous avons récemment complété un rapport d’étude interne qui expose certaines des options disponibles, mais qui souligne aussi que certaines des stratégies ne seraient pas aussi attrayantes qu’à première vue. Souvenez-vous du dicton populaire selon lequel il faut acheter quand les prix sont bas et vendre quand ils sont élevés. Étant donné les taux de rendement inhabituellement faibles, les prix des obligations à rendement élevé ont presque atteint un niveau record.

Les obligations à rendement élevé sont différentes des autres obligations. Les clients doivent donc tenir compte de quelques éléments clés:

1) les obligations à rendement élevé forment le sous-groupe des titres à revenu fixe le plus sensible aux conditions économiques;
2) la hausse des taux a généralement une incidence moins grande sur les obligations à rendement élevé en raison de leur courte durée;
3) les obligations à rendement élevé sont habituellement remboursables par anticipation, ce qui limite dans une certaine mesure leur potentiel d’appréciation et
4) les obligations à rendement élevé ont en général une plus forte corrélation avec les actions qu’avec les obligations classiques.

En outre, les obligations à rendement élevé ont tendance à produire des résultats plutôt irréguliers, car elles sont influencées par l’évolution des différentiels de taux, les taux de défaillance et la conjoncture économique. Pour ce qui est du remboursement anticipé, il est intéressant de noter que près de la moitié des obligations à rendement élevé sur le marché se négocient actuellement à un prix égal ou supérieur au prix de remboursement que l’émetteur devrait payer pour les retirer.

Nous ne tentons pas de prédire comment les marchés évolueront, mais nous croyons qu’il est primordial d’évaluer les risques avant de décider d’investir dans le secteur des obligations à rendement élevé. Même si les revenus demeurent relativement intéressants avec des taux de coupon supérieurs à ceux des obligations de première qualité, le risque de baisse est considérablement plus grand que le potentiel de hausse dans le contexte actuel. La forte remontée des obligations à rendement élevé est l’un des signes indiquant que la balance des risques a sans doute basculé et est maintenant négative. Qu’arrivera-t-il si les États-Unis ne réussissent pas à franchir le « mur budgétaire » ou si la situation en Europe se détériore?

Compte tenu de ces éléments, nous examinons d’autres possibilités qui pourraient présenter un rapport risque-rendement plus convenable, notamment une solution fondée sur des titres de créance de sociétés proposée par un gestionnaire avec qui nous avons déjà des liens solides. N’hésitez pas à communiquer avec votre conseiller T.E. Mirador ou votre conseiller en placements pour savoir si ce type de placement concorde avec vos objectifs. Pour ce qui est de la stratégie axée sur des titres de créance de sociétés, nous devrions pouvoir vous communiquer des informations à ce sujet d’ici la fin du mois.

 

Les articles publiés dans ce site Internet sont de portée générale et présentés uniquement à titre informatif. Vous devez obtenir les conseils d’un professionnel avant d’entreprendre toute action fondée sur les informations contenues dans ces articles. Aucune référence à des tierces parties ne doit être interprétée comme une approbation de, ou un appui pour, ces tierces parties, leurs conseils, informations, produits ou services. Les marques de commerce mentionnées dans ce site Internet sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *