Le placement socialement responsable : profitable pour les investisseurs et notre avenir

Traditionnellement, quiconque faisait des placements visait un objectif plutôt simple : accumuler un patrimoine, tout en le faisant croître et en le protégeant à long terme. Au cours des dernières années, toutefois, de plus en plus d’investisseurs Canadiens voient bien au-delà du rendement. Qu’il s’agisse des caisses de retraite ou des particuliers qui épargnent en vue de la retraite, les investisseurs tiennent maintenant compte de l’incidence sociale et environnementale de leurs décisions de placement.

Si le placement socialement responsable (PSR) se présente sous diverses formes, ses adeptes évitent généralement d’investir dans les entreprises qui ne satisfont pas à une série de critères liés à la responsabilité sociale et à l’environnement. Ainsi, un fonds commun de placement socialement responsable évitera probablement les titres des fabricants de tabac, des producteurs de combustibles fossiles et des sociétés qui comptent des fournisseurs étrangers reconnus pour maltraiter leurs employés, par exemple. Les fonds socialement responsables ont également tendance à privilégier les sociétés dont l’énoncé de mission fait état de leur responsabilité sociale et environnementale, comme les producteurs d’énergie verte.

Les placements socialement responsables procurent en moyenne un rendement égal ou supérieur à celui des fonds qui préconisent des approches plus traditionnelles

Tout ça est bien beau sur papier, mais qu’elle incidence le PSR a-t-il sur le rendement d’un portefeuille de placements? Bien des investisseurs présument spontanément que s’ils font preuve de conscience sociale, ils devront forcément se contenter d’un potentiel de rendement moindre. Nous savons toutefois, chiffres à l’appui, que les fonds dont la politique de placement tient compte de facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance procurent en moyenne un rendement égal ou supérieur à celui des fonds qui préconisent des approches plus traditionnelles. L’une des principales raisons est que ces fonds investissent dans des sociétés qui répondent à la fois à des critères de responsabilité sociale et aux exigences rigoureuses de la sélection traditionnelle des titres. Donc, si un titre est attrayant sur le plan de la responsabilité sociale, mais qu’il ne satisfait pas aux paramètres de l’analyse fondamentale pratiquée par le gestionnaire du fonds, il ne fera tout simplement pas partie du fonds.

L’intérêt grandissant des investisseurs pour le PSR a donné naissance à une foule de nouvelles possibilités de placement. En fait, il existe des fonds socialement responsables pour pratiquement toutes les composantes de votre portefeuille de placements, des actions mondiales jusqu’aux titres à revenu fixe canadiens. Si vous pensez que le placement socialement responsable a sa place au sein de votre stratégie de placement à long terme, demandez à votre conseiller de vous proposer des fonds qui répondront à vos besoins et objectifs particuliers.


Dermot Foley, CFA, CIM, est Gestionnaire de portefeuille chez Vancity Investment Management Ltd.


Les articles publiés dans ce site Internet sont de portée générale et présentés uniquement à titre informatif. Vous devez obtenir les conseils d’un professionnel avant d’entreprendre toute action fondée sur les informations contenues dans ces articles. Aucune référence à des tierces parties ne doit être interprétée comme une approbation de, ou un appui pour, ces tierces parties, leurs conseils, informations, produits ou services. Les marques de commerce mentionnées dans ce site Internet sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *