Le nouveau RPC : demandez-vous vos prestations tout de suite ou plus tard?

Le nouveau RPC : demandez-vous vos prestations tout de suite ou plus tard?

Été 2010

Quelques facteurs à prendre en compte lorsque vous devez décider quand commencer à toucher vos prestations du RPC*

Nous avons initialement fait état des changements alors envisagés pour le Régime de pensions du Canada (RPC) dans le bulletin Stratégies de T.E. Mirador de l’édition Hiver 2010. Maintenant que ces changements ont reçu la sanction royale, bien des gens se demandent quoi faire. Doivent-ils toucher leurs prestations du RPC par anticipation, malgré la réduction appliquée? Doivent-ils plutôt continuer de travailler et cotiser au RPC afin de s’assurer des prestations plus élevées à 65 ans ou après?

Les règles du jeu ont changé

Avant d’être en mesure de décider quelle est la meilleure solution pour vous (et votre conjoint, s’il y a lieu), vous devez d’abord déterminer l’incidence qu’auront les changements apportés au RPC sur les prestations auxquelles vous aurez droit. N’oubliez pas que ces changements sont apportés de façon progressive, et qu’ils seront tous en vigueur au plus tard en 2016.

  • Un nouveau facteur de réduction. Si vous décidez de prendre une retraite anticipée avant 2012, vos prestations seront réduites de 0,5 % pour chaque mois qui précède votre 65e anniversaire. Pour nous simplifier la tâche, nous présumerons que vous avez droit à une prestation annuelle de 10 000 $ à 65 ans. Si vous commencez à recevoir vos prestations du RPC à 60 ans avant 2012, elles seront alors réduites de 30 % (12 mois x 0,5 % x 5 ans), c’est-à-dire de 3 000 $. Cela dit, si vous optez pour le versement anticipé de vos prestations du RPC après 2012, le facteur de réduction passera progressivement à 0,6 % par mois d’ici 2016. Donc, si après 2016 vous décidez de toucher des prestations anticipées à 60 ans, vos prestations seront amputées de 36 % (12 mois x 0,6 % x 5 ans), soit de 3 600 $.
  • Majoration en cas de report. Actuellement, si vous reportez le versement de vos prestations du RPC après votre 65e anniversaire, le montant de vos prestations est bonifié à un taux majoré de 0,5 % pour chaque mois compris entre votre 65e et votre 70e anniversaire de naissance. Or, le facteur de majoration des prestations différée passera progressivement à 0,7 % pour chaque mois compris entre votre 65e et votre 70e anniversaire; ce changement s’échelonnera sur trois ans à compter de 2011. C’est donc dire que si vous ne commencez à recevoir vos prestations qu’à l’âge de 70 ans, elles seront majorées de 42 % (12 x 0,7 % x 5 ans) ou de 4 200 $.
  • Cotisations supplémentaires et prestations majorées. Selon les nouvelles règles, le critère de cessation du travail sera éliminé en 2012. Ce critère avait pour effet d’obliger les gens qui demandaient le versement anticipé de leurs prestations du RPC à cesser de travailler ou à réduire sensiblement leurs gains. En vertu des nouvelles règles, vous pouvez toucher vos prestations du RPC et vous pouvez travailler tant que vous le voulez. Vous devez toutefois cotiser au RPC jusqu’à 65 ans, mais vous êtes tout à fait libre d’y cotiser ou non jusqu’à 70 ans. Ces cotisations donnent lieu à une « prestation après retraite » qui s’ajoute à vos prestations du RPC lorsque vous cessez de travailler ou lorsque vous atteignez 70 ans, selon la première éventualité. Cette prestation est fonction de vos gains de l’année et d’un rajustement actuariel établi d’après votre âge. La prestation après retraite maximale correspond à 1/40e de la rente annuelle maximale multiplié par le facteur de rajustement actuariel.

Importance de l’espérance de vie

Il est évidemment difficile de faire fi de la bonification offerte à 70 ans. En effet, si vous commencez à recevoir vos prestations à 70 ans plutôt qu’à 60 ans, votre prestation annuelle aura plus que doublé. Il s’agit d’une décision très rentable si vous vivez assez longtemps pour en profiter. Par ailleurs, compte tenu des nouvelles réductions et majorations, vous n’avez pas à vivre si longtemps pour être récompensé. Si vous commencez à recevoir vos prestations du RPC à 60 ans, vous aurez reçu 64 000 $ à votre 70e anniversaire. Toutefois, lorsque vous atteignez 79 ans, la somme totale reçue du RPC si vous optez pour le versement différé à 70 ans (127 800 $) dépasse la somme que vous auriez reçue si vous aviez demandé des prestations réduites à 60 ans (121 600 $), et l’écart se creuse chaque année par la suite. Les résultats sont similaires si vous recevez vos prestations à partir de 65 ans. Si vous attendez à 65 ans, votre décision sera récompensée en seulement neuf ans. Donc, quel est le meilleur moment pour commencer à recevoir vos prestations du RPC? Demandez-vous combien de temps vous pensez vivre, puis voyez combien vous êtes prêt à parier sur votre réponse.

Faites vos calculs pour avoir l’esprit en paix

Si vous comptez continuer de travailler une fois à la retraite, il sera alors encore plus difficile de déterminer le meilleur moment pour toucher vos prestations du RPC. Votre prestation après retraite viendra s’ajouter à vos prestations, mais elle dépendra de la période pendant laquelle vous travaillez, de combien vous gagnez et de la somme que vous cotisez au RPC durant cette période. Compte tenu de toutes ces variables, vous avez tout intérêt à faire vos calculs et à discuter de votre situation personnelle avec votre conseiller T.E. Mirador. Une chose est toutefois certaine : ne comptez pas sur la prestation après retraite pour compenser la pénalité pour versement anticipé de vos prestations. Tel que l’indique la présentation du gouvernement fédéral intitulée Modernizing the Canada Pension Plan, « la nouvelle prestation après retraite ne compense qu’en partie cette réduction. ». De plus, elle ne s’applique pas aux prestations de survivant ni aux prestations d’invalidité.

*A ce jour, le Régime de rentes du Québec n’a pas adopté les changements apportés au RPC.

Aperçu des prestations du RPC

Voici un aperçu des prestations du RPC, compte tenu des nouvelles réductions et majorations applicables, en présumant une prestation annuelle de 10 000 $ à l’âge normal de la retraite (65 ans).

Début du versement des prestations du RPC

60 ans

65 ans

70 ans

1 an

6 400 $ (61 ans)

10 000 $ (66 ans)

14 200 $ (71 ans)

5 ans

32 000 $ (64 ans)

50 000 $ (69 ans)

71 000 $ (74 ans)

10 ans

64 000 $ (69 ans)

100 000 $ (74 ans)

142 000 $ (79 ans)

Les articles publiés dans ce site Internet sont de portée générale et présentés uniquement à titre informatif. Vous devez obtenir les conseils d’un professionnel avant d’entreprendre toute action fondée sur les informations contenues dans ces articles. Aucune référence à des tierces parties ne doit être interprétée comme une approbation de, ou un appui pour, ces tierces parties, leurs conseils, informations, produits ou services. Les marques de commerce mentionnées dans ce site Internet sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *