L’apprentissage à vie

L’apprentissage à vie

Automne 2009

La planification financière et l’apprentissage qui s’y rapporte est l’affaire de toute une vie.

La crise qui a secoué les marchés financiers l’an dernier a démontré hors de tout doute qu’il est important d’examiner votre situation financière et votre plan financier de temps à autre afin de vous assurer que vous êtes toujours sur la bonne voie. Comme bien des gens l’ont constaté, une baisse des marchés, aussi temporaire soit-elle, peut entraver fortement votre progression vers l’atteinte de vos objectifs financiers. Cela dit, les conditions du marché ne sont pas les seules raisons qui devraient vous inciter à revoir périodiquement votre planification financière. En effet, les changements de situation personnelle – comme un mariage, la naissance d’un enfant, un changement de carrière, un divorce, la retraite ou le décès du conjoint – sont autant de circonstances qui devraient vous amener à passer en revue votre plan financier et à y apporter les changements nécessaires. Voilà pourquoi bon nombre de professionnels du domaine financier s’entendent pour dire que la planification financière est un processus continu, qui dure toute votre vie.

Revoyer votre plan financier périodiquement

Voilà un conseil avec lequel Earl Kirchner est tout à fait d’accord. À titre de conseiller principal de notre division d’éducation financière et services aux employés à Calgary, M. Kirchner travaille auprès de groupes d’employés et de dirigeants afin de leur enseigner les différents concepts du domaine financier et de les aider à mettre au point un bon plan financier. Il a ainsi vu que la récente débâcle financière a été en quelque sorte un rappel à la réalité pour ceux et celles qui étaient devenus trop optimistes, emportés par la récente période de prospérité économique. « Avant la correction des marchés, il était difficile de convaincre les gens de penser à ce qu’ils feraient si jamais les marchés tombaient. Aujourd’hui, alors que la tempête qui a frappé les marchés est encore bien présente dans l’esprit des gens, il est beaucoup plus facile de leur faire envisager l’avenir de façon plus réaliste et donc de les inciter à planifier en conséquence », affirme M. Kirchner. Lorsqu’il travaille avec des employés et des dirigeants d’entreprises, M. Kirchner les encourage à passer en revue leur plan financier, en accordant une attention particulière à leur épargne-retraite, afin qu’ils aient une meilleure idée de l’état actuel de leurs finances et qu’ils sachent ce qu’ils doivent faire pour s’assurer un avenir financier à la hauteur de leurs attentes.

Examinez la répartition de votre actif

Tel que l’indique Kim Evans, vice-présidente et directrice générale régionale du bureau de Calgary de T.E. Mirador, « lorsque les marchés s’effondrent comme ils l’ont fait plus tôt cette année, c’est très facile de se laisser emporter par la panique. Les gens ne lisent plus leurs relevés, en espérant sans doute secrètement que les effets de la baisse des marchés disparaîtront, ou ils liquident leurs placements et ne conservent que des liquidités, deux stratégies qui ne sont pas du tout à leur avantage. ». Madame Evans recommande ainsi aux gens de rencontrer leur conseiller financier afin de passer calmement en revue la répartition de leur actif. Elle croit également que les replis du marché nous permettent d’en apprendre beaucoup sur notre degré de tolérance au risque.

Les emlpoyeurs peuvent aider

« Il s’agit d’une question particulièrement importante pour les sociétés qui offrent un régime de retraite à cotisations déterminées, souligne Mme Evans. En effet, si les employés paniquent et transfèrent leur actif dans des fonds du marché monétaire, ils risquent de ne pas pouvoir profiter du potentiel de croissance dont ils ont besoin en vue de leur retraite. Les sociétés doivent offrir l’aide et la formation dont leurs employés ont besoin pour profiter pleinement de leur régime. Lorsqu’ils voudront réintégrer les marchés, les employés doivent pouvoir compter sur les conseils d’un professionnel qui les aidera à faire des placements dans les limites de leur zone de tolérance au risque. ».

Selon M. Kirchner, les sociétés qui offrent des options d’achat d’actions à leurs employés et à leurs dirigeants ainsi que des régimes d’actionnariat à l’intention des employés devraient également veiller à offrir la formation voulue pour que les employés et les dirigeants puissent tirer pleinement profit des avantages qui leur sont offerts. « En période de boom économique, lorsque l’action de la société grimpe, les gens hésitent à exercer leurs options, de peur que l’action continue de progresser. En fait, au cours de la récente période de ralentissement économique, des gens conservaient des options d’achat dont la valeur est aujourd’hui inférieure à leur prix d’exercice. L’éducation financière et la planification prudente auraient pu aider les employés à éviter ce piège », soutient M. Kirchner.

L’apprentissage: un processus continu

Comme c’est le cas pour la planification financière, l’éducation financière doit également être un processus continu, sans compter qu’elle doit toujours être adaptée aux besoins et aux intérêts courants des gens. « Pour être efficace, l’éducation financière doit correspondre à l’étape à laquelle les gens sont rendus dans leur vie ainsi qu’à leurs priorités financières. Pour quelqu’un qui vient tout juste d’entrer sur le marché du travail, la retraite n’est qu’un objectif lointain, tandis que la gestion des dettes et des liquidités sont des préoccupations plus pressantes. Quant à l’employé en milieu de carrière, il tente probablement de trouver un juste équilibre entre l’épargne-retraite et l’épargne-études. Enfin, celui qui est en fin de carrière s’en fait sans doute plus avec sa transition prochaine vers la retraite », souligne Mme Evans.

Chez T.E. Mirador, l’éducation financière est adaptée aux besoins et aux intérêts de l’employé et de sa famille. Très novateur, le programme ÉduFinance offre un accès en ligne à un vaste assortiment d’articles sur les différents aspects de la planification financière et comprend des calculateurs interactifs qui peuvent être personnalisés en fonction des conditions particulières du régime de retraite d’une entreprise. Ce programme met à la disposition des employés, de leur conjoint et des autres membres de leur famille une foule de renseignements sur la planification financière et les placements qui peuvent être consultés périodiquement et qui sont facilement accessibles.

Selon M. Kirchner, « l’instabilité récente des marchés et le ralentissement de l’économie ont démontré combien les gens sont inquiets face à leur avenir financier. Pour dormir en paix, ils doivent pouvoir compter sur de l’éducation financière pertinente et sur une planification financière continue. Les sociétés qui tiennent à être considérées comme des employeurs de choix par leurs employés ont déjà compris tout ceci et elles mettent actuellement en œuvre les programmes requis pour aider leurs dirigeants et leurs employés à prendre en main leur avenir financier. ».

Au sujet des Services d’éducation financière et conseils aux employés

Nous proposons des solutions d’éducation avantageuses autant pour les employés que pour les employeurs. L’éducation financière aide les participants des régimes d’avantages sociaux et des régimes de retraite à mieux assurer leur sécurité financière, tout en permettant aux employeurs de s’acquitter de leurs obligations envers les employés. Nous offrons notamment des services de planification financière, des outils d’apprentissage en ligne, ainsi que des ateliers et des séminaires en milieu de travail. Pour plus d’information, veuillez communiquer avec le bureau T.E. Mirador de votre région.

Services aux employeurs

Les articles publiés dans ce site Internet sont de portée générale et présentés uniquement à titre informatif. Vous devez obtenir les conseils d’un professionnel avant d’entreprendre toute action fondée sur les informations contenues dans ces articles. Aucune référence à des tierces parties ne doit être interprétée comme une approbation de, ou un appui pour, ces tierces parties, leurs conseils, informations, produits ou services. Les marques de commerce mentionnées dans ce site Internet sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *