Déménager pour aller de l’avant: changer de domicile à l’âge d’or

La transition vers une nouvelle situation de vie peut être stressante à tout âge. Si vous le faites à un âge avancé en raison d’un incident médical ou du décès d’un être cher, cela peut être extrêmement douloureux, mais ce n’est pas une fatalité. Avec un peu de prévoyance et de planification, vous pouvez faciliter la transition et vous concentrer sur votre bien-être à ce moment-là, au lieu de vous inquiéter des détails quotidiens.

L’automne dernier, après avoir passé deux mois à l’hôpital, mon père est décédé à l’âge de 85 ans. Ma mère, qui a 81 ans et n’est pas très mobile, ne pouvait plus rester dans la maison et a dû déménager. Heureusement, elle avait un endroit où aller immédiatement, mais il restait à vendre sa maison. Sept mois après la mort de mon père, elle a enfin conclu la vente de la maison, mais il reste encore des choses à faire. J’ai appris plusieurs choses de cette expérience et j’espère qu’en les partageant, je pourrai aider d’autres personnes qui se trouvent dans une situation similaire.

Le choix du moment est essentiel

N’attendez pas qu’un incident médical majeur survienne pour réduire la taille de votre maison. Il sera alors trop tard. Si vous ou votre conjoint abordez le sujet du déménagement, même si un seul d’entre vous souhaite déménager, il est probablement temps de le faire. Si vous préférez l’idée de réaménager votre maison pour pouvoir y rester le plus longtemps possible (par exemple, en installant un fauteuil élévateur), vous devriez le faire pendant que vous êtes suffisamment jeune et en bonne santé pour superviser les travaux. Si vous restez à votre domicile, vous pouvez également commencer à bénéficier d’une aide à domicile pour les petites tâches pendant que vous êtes encore assez mobile. Ainsi, lorsque vous aurez besoin d’une aide plus importante, vous aurez déjà commencé la transition et établi une relation avec un prestataire de soins à domicile.
Si réduire la superficie de votre logement est votre option préférée, il est bon de commencer à désencombrer votre maison et à la préparer progressivement à la vente avant d’avoir l’intention de déménager. Vous éviterez ainsi une grande partie des tâches lourdes en termes de logistique de déménagement à un moment où vous devrez vous concentrer sur le règlement de la succession de votre conjoint.

Si vous êtes le genre de personne qui aime accumuler des objets, il est sage de les passer en revue toutes les quelques années et d’en donner certains. Lorsque mon père était à l’hôpital, ma mère a passé le plus de temps possible avec lui. Elle n’avait ni le temps ni l’énergie de commencer à tout passer en revue pour choisir ce qui devait rester et ce qui devait partir. Dans son cas, elle a deux enfants qui vivent à proximité mais travaillent à temps plein. Si vos enfants ne sont pas en ville, la tâche peut être encore plus ardue.

Laissez les professionnels s’occuper de votre déménagement

Lorsque vous déménagez, il est préférable de tout transporter en un ou deux jours avec l’aide d’un déménageur professionnel. Même s’il peut sembler facile de transporter quelques objets à la fois de votre ancienne maison à la nouvelle, cela ajoutera du stress à un moment déjà stressant. Votre temps pourrait être mieux utilisé à organiser et à vous installer dans votre nouvelle maison.
Dans le cas de ma mère, elle a déménagé d’une maison à un condominium. Heureusement, elle a pu déplacer la plupart de ses meubles dans son nouvel espace, mais ce n’est pas toujours possible. Envisagez d’engager un organisateur professionnel qui peut passer en revue le contenu de votre maison et vous aider à vous débarrasser des articles inutiles ou à en acheter de nouveaux qui s’adapteront mieux à votre nouvel espace de vie. Il peut également tout emballer pour vous, ce qui peut vous sauver la vie.

Parlons technologie

Une fois que ma mère a emménagé dans son nouvel appartement, il n’était pas encore temps pour elle de s’asseoir et de se détendre. N’étant pas une experte en technologie, elle a dû s’occuper de l’installation de son téléphone, d’internet, de son ordinateur et de son imprimante. Bien que j’aie pu l’aider un peu, elle a dû prendre de nombreux rendez-vous de service jusqu’à ce que tout soit réglé. Il existe des entreprises que vous pouvez engager pour vous aider dans l’installation, mais dans certains cas, vous n’aurez d’autre choix que de vous adresser directement au fournisseur de services.

Questions de mobilité

Passer d’une maison à un condominium peut entraîner de nouveaux défis. Ma mère, dont la mobilité est limitée, n’a découvert qu’après avoir emménagé que sa place de parking était très éloignée de la porte des ascenseurs. Sept mois plus tard, sa voiture est toujours garée dans le parking extérieur parce qu’elle ne peut pas se garer dans sa place de stationnement. Cela s’est avéré très difficile lorsque son immeuble a fait des travaux dans le garage et que les places de stationnement extérieures ont été limitées à quelques-unes. C’est une bonne idée de confirmer la distance entre les places de stationnement avant d’acheter un nouveau logement, au cas où il y aurait une option pour un logement avec une place plus accessible.

Vous pourriez aussi avoir un espace de stockage personnel si vous déménagez dans un condominium. Tous les espaces de stockage ne sont pas placés de façon stratégique. Certains, comme le mien, se trouvent dans une pièce qui comporte de nombreux escaliers. C’est un autre élément à prendre en compte si vous avez des problèmes de mobilité et que vous vivez en copropriété. La seule alternative, comme pour la place de stationnement, est de trouver quelqu’un qui vous loue son casier.

Ma mère et moi vivons maintenant dans le même immeuble. Chaque fois qu’un employé de services à la personne arrivait, on m’appelait pour me demander d’ouvrir la porte de l’immeuble. Ils n’ont vu que mon nom de famille (le même que celui de ma mère) sur le tableau d’entrée en bas. J’avais peur que quelqu’un se présente un jour pendant mon absence et ne puisse pas entrer pour son rendez-vous avec ma mère. On m’a dit que ma mère devait appeler la compagnie de téléphone et prendre un autre rendez-vous de service afin de régler sa sonnerie pour son appartement. Même les choses les plus simples peuvent parfois demander beaucoup de temps et d’efforts.

Prévoir le jour où vous ne pourrez plus vivre dans votre maison peut faire une grande différence dans la façon dont vous vivrez cette situation. Vous pouvez commencer dès maintenant à dresser une liste de tout ce que vous devrez faire à ce moment-là et prendre toutes les mesures possibles entre-temps pour faciliter la transition. Ainsi, lorsque le moment sera venu, vous et votre famille pourrez consacrer plus d’énergie à vous concentrer sur les choses qui comptent.

Marcy Ages, BA, CIM, CFP®, CPCA, CLU
Vice-présidente et conseillère professionnelle agréée sur le vieillissement, Conseillers T.E.

Les articles publiés dans ce site Internet sont de portée générale et présentés uniquement à titre informatif. Vous devez obtenir les conseils d’un professionnel avant d’entreprendre toute action fondée sur les informations contenues dans ces articles. Aucune référence à des tierces parties ne doit être interprétée comme une approbation de, ou un appui pour, ces tierces parties, leurs conseils, informations, produits ou services. Les marques de commerce mentionnées dans ce site Internet sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *