Commentaire d’investissement – Mars 2014

La crise ukrainienne : prévoir l’imprévisible

Contribué par Steven Belchetz, président et directeur principal des placements

« Il est difficile de prévoir l’avenir, surtout quand il s’agit du futur » a dit un jour Nils Bohr, lauréat du prix Nobel de physique. Si ce sont ses vastes connaissances en physique qui lui ont valu le Nobel, force est de constater que cette boutade de M. Bohr s’applique tout aussi bien aux prévisions financières.

Dans le monde des placements, il est souvent difficile de faire des prévisions étant donné les secousses qui se produisent périodiquement sur les marchés. Des périodes de tension géopolitique et des catastrophes naturelles apparemment aléatoires peuvent avoir une incidence négative sur les marchés, dont la pleine portée n’apparaît pas d’emblée.

Le conflit entre l’Ukraine et la Russie défraie actuellement la chronique, et les investisseurs sont naturellement nerveux, craignant l’effet éventuel de cette crise sur leurs portefeuilles. Le passé nous a toutefois appris que les baisses de marché attribuables aux événements inattendus sont généralement d’assez courte durée. Le tableau ci-dessous présente 14 crises survenues depuis la Seconde Guerre mondiale et la réaction du marché boursier américain.

CHOCS EXTERNES : Baisses et reprises des marchés depuis la Seconde Guerre mondiale

Investment-Commentary

Source : S&P Capital IQ. Les rendements sont exprimés en dollars américains.

En ce qui concerne la crise entre la Russie et l’Ukraine, le marché américain (Dow Jones) a reculé de 1,4 % le lundi 3 mars, premier jour de bourse suivant l’arrivée des troupes russes en Ukraine. Toutefois, comme ce fut le cas lors des chocs géopolitiques précédents, la Bourse américaine a rapidement regagné le terrain perdu, et elle évolue maintenant sur des sommets historiques.

Les prévisions étant ce qu’elles sont, les données ci-dessus ne garantissent aucunement que la situation qui prévaut actuellement en Crimée ne s’aggrave pas à un point tel qu’elle aura des conséquences significatives sur l’économie mondiale, voire sur le portefeuille des investisseurs. En effet, si des sanctions tombaient contre la Russie, Moscou pourrait répliquer en rompant ses exportations gazières vers l’Europe, et puisque le Vieux Continent importe le tiers de son gaz naturel de la Russie, toute perturbation des livraisons de gaz pourrait menacer la fragile reprise économique de la zone euro. Une telle décision serait également néfaste pour la Russie étant donné sa très grande dépendance budgétaire aux exportations énergétiques, sans compter qu’un conflit armé perturberait sûrement les marchés financiers. Toutefois, les deux pays étant bien au fait des éventuelles conséquences économiques d’un tel conflit, le scénario le plus probable pour le moment est la poursuite de la guerre des nerfs entre les parties belligérantes.

En somme, bien que l’incertitude persiste, il y a peu de risque que le bras de fer entre la Russie et le monde occidental ait une incidence financière notable. Certaines régions du globe pourraient être touchées, mais le risque de perte au sein d’un portefeuille diversifié à l’échelle mondiale devrait être négligeable.

Il est important de noter que les problèmes que vit actuellement le Venezuela – et qui n’ont pas reçu autant d’attention médiatique que le conflit russo-ukrainien – pourraient également être lourds de conséquences pour l’économie mondiale en raison l’importance du Venezuela comme pays producteur de pétrole.

Chez Conseillers en placements T.E., nous pensons qu’en matière de gestion de portefeuille, il est essentiel d’avoir une optique à long terme. Puisqu’il est impossible de prédire les événements géopolitiques, modifier un portefeuille pour le mettre à l’abri des crises de courte durée est très difficile. En fait, la modification d’un portefeuille en fonction d’événements temporaires constituerait une forme d’anticipation des marchés, et nous ne croyons pas qu’il soit possible d’anticiper les marchés avec précision et de façon constante. Il est donc préférable de rester fidèle à votre plan à long terme pour que votre portefeuille puisse traverser sans trop de heurts les événements géopolitiques et les chocs qui secouent les marchés financiers de temps à autre.

Les articles publiés dans ce site Internet sont de portée générale et présentés uniquement à titre informatif. Vous devez obtenir les conseils d’un professionnel avant d’entreprendre toute action fondée sur les informations contenues dans ces articles. Aucune référence à des tierces parties ne doit être interprétée comme une approbation de, ou un appui pour, ces tierces parties, leurs conseils, informations, produits ou services. Les marques de commerce mentionnées dans ce site Internet sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *