Comment faire durer vos placements

Comment faire durer vos placements

Automne 2009

Songez à une stratégie de retrait pour profiter de votre argent longtemps.

Si seulement les gens pouvaient savoir combien de temps ils vivront, la planification du revenu de retraite deviendrait un jeu d’enfant. Les retraités craignent par-dessus tout que leurs économies ne durent pas aussi longtemps qu’eux. Cela dit, l’espérance de vie n’est qu’une des variables qui jouent sur la longévité d’un portefeuille. Les rendements que vous obtiendrez sur vos placements et la séquence dans laquelle vous les obtiendrez, le rythme auquel vous retirerez vos fonds et l’effet de l’inflation sur votre pouvoir d’achat sont tous des éléments à prendre en compte. Cela fait beaucoup de variables à considérer. Raison de plus, alors, pour adopter une stratégie en prévision du jour où vous commencerez à tirer un revenu de vos placements.

Il n’y a pas de solution magique

Malheureusement, il n’existe aucune façon simple de déterminer le revenu que vous pouvez tirer de vos placements sans épuiser votre capital. Beaucoup de gens croient – à tort– que leur taux de retrait devrait correspondre à leur taux de rendement prévu à long terme. Donc, une personne qui prévoit obtenir un rendement de 7 % pourrait retirer chaque année 7 % de son portefeuille sans jamais épuiser ses fonds. Ce serait vrai si les rendements ne variaient pas d’une année à l’autre. Le hic avec cette approche, c’est qu’elle ne tient pas compte de la volatilité et de la séquence des rendements dans le temps. Il ne suffit que de quelques années de rendements négatifs au début de la période de revenu pour que votre capital ne s’en remette jamais. Si les mêmes rendements négatifs se produisent vers la fin de la période de revenu, ils n’auront pas le même effet. En retirant un pourcentage fixe de vos fonds alors que les rendements varient, vous risquez d’amenuiser votre capital trop rapidement et de nuire à la capacité de votre portefeuille de reprendre du mieux.

L’étude Trinity a tenté d’établir un taux de retrait durable en étudiant les rendements historiques des actions et des obligations américaines de 1926 à 1995. L’étude a révélé qu’un taux de retrait de 4 % constituait une option durable qui permettrait de traverser diverses périodes de ralentissement économique, selon l’hypothèse de différentes combinaisons d’actif. Bien que cette solution ne soit pas parfaite, elle forme un bon point de départ.

Faites des prévisions prudentes

Si vous désirez profiter d’un revenu durable, vous aurez avantage à utiliser des hypothèses prudentes dans vos prévisions. L’espérance de vie est une des hypothèses les moins bien comprises. L’espérance de vie est l’âge auquel on prévoit que 50 % des personnes d’un âge donné seront encore en vie. Au Canada, un homme de 65 ans a une espérance de vie de 82 ans. Si toutefois vous faites partie des 50 % qui atteignent l’âge de 82 ans, vous avez 50 % de chances de vivre jusqu’à 89 ans. Par prudence, on suggère d’utiliser pour vos prévisions une espérance de vie de 95 ans. En ce qui concerne le taux de rendement présumé, vous devriez utiliser le taux de rendement historique à long terme d’un portefeuille équilibré,soit environ 7 %.Pour un taux d’inflation prudent, servezvous du point supérieur de la fourchette cible de la Banque du Canada, qui se situe à 3 %.

Surveillez la répartition de votre actif

La composition de votre portefeuille aura une incidence majeure sur le revenu que vous pourrez en tirer en toute sécurité. Une des règles d’or recommande de conserver dans votre portefeuille une proportion d’actions égale à 100 moins votre âge. Cela signifie qu’une personne de 65 ans aurait 35 % d’actions dans son portefeuille. Cela risque d’être trop peu, si l’on considère que durant les 30 années qui vous amèneront de la retraite jusqu’à l’âge de 95 ans, un taux d’inflation de 3 % réduira votre pouvoir d’achat de plus de moitié.

En général, il n’est pas nécessaire de modifier radicalement la répartition de votre actif quand vous commencez à tirer un revenu ou lorsque vous transférez le solde de votre REER à un fonds enregistré de revenu de retraite (FERR). Vous devriez augmenter un peu votre proportion de liquidités, environ l’équivalent de six mois de revenu. Vous devriez aussi faire en sorte que votre actif soit progressivement réparti de façon plus prudente. De plus, il pourrait être intéressant de déplacer des capitaux entre vos portefeuilles non enregistrés et enregistrés, pour accroître la concentration d’actions dans vos comptes enregistrés et la composante à revenu fixe de vos comptes non enregistrés, afin qu’il soit plus simple et plus fiscalement avantageux de tirer un revenu de ces placements.

Faites des retraits stratégiques

Le recul spectaculaire du cours des actions en 2009 a mis en lumière un fait inquiétant pour les personnes qui tirent un revenu de leurs placements. Si les marchés s’affaissaient, tirer un revenu vous forcerait-il à brader vos titres? Pas si votre portefeuille est bien structuré. Lorsque vous détenez plusieurs catégories d’actif – actions, titres à revenu fixe et liquidités – vous pouvez choisir ceux que vous céderez et éviter de vendre ceux qui ont temporairement perdu de la valeur.

Quand les actions étaient en baisse l’an dernier, les investisseurs judicieux auraient eu avantage à prélever leur revenu sur leurs titres à revenu fixe ou sur leurs liquidités. De cette façon, vous rétablissez la répartition cible de votre portefeuille et vous permettez à vos actions de reprendre de la valeur. L’inverse est également vrai : quand les actions sont en hausse, le fait de tirer votre revenu sur vos actions rétablit l’équilibre de votre portefeuille et vous rapproche de votre stratégie de placement à long terme.

Chez T.E. Mirador, nous considérons toutes les variables pour vous offrir un plan de retraits durable. Nous gérons votre argent dans une optique à long terme – pour la durée. Enfin, lorsque vient le temps de tirer un revenu de vos placements, nous vous aidons à le faire le plus avantageusement possible, tout en réduisant les conséquences fiscales au minimum. À la lumière des turbulences qui ont secoué les marchés cette année, nous avons constaté que les clients qui ont suivi leur plan d’investissement au fil des ans n’ont pas eu à se contenter d’un revenu moindre.

Les articles publiés dans ce site Internet sont de portée générale et présentés uniquement à titre informatif. Vous devez obtenir les conseils d’un professionnel avant d’entreprendre toute action fondée sur les informations contenues dans ces articles. Aucune référence à des tierces parties ne doit être interprétée comme une approbation de, ou un appui pour, ces tierces parties, leurs conseils, informations, produits ou services. Les marques de commerce mentionnées dans ce site Internet sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *