Cinq façons de générer des gains avec les CELI

Cinq façons de générer des gains avec les CELI

Bien que vous en ayez entendu parler depuis des mois, les comptes d’épargne libres d’impôt (CELI) sont seulement offerts depuis le 1er janvier 2009. Au premier coup d’œil, l’avantage des CELI, avec leur modeste limite de cotisation annuelle de 5 000 $, peut sembler négligeable. Pour vous aider à voir plus clair dans la multitude d’annonces et de promesses liées à ce nouveau moyen d’épargne,T.E. Mirador vous indique cinq façons de profiter du CELI.

1. Pensez à long terme

On annonce les CELI comme étant des véhicules d’épargne d’usage général, utiles pour constituer un fonds d’urgence ou économiser pour les prochaines vacances, ou encore comme équivalent des REER. Selon nous, les CELI sont un bon moyen à long terme pour accumuler une plus grande richesse à l’abri de l’impôt. Un couple peut en effet investir 100 000 $ sur dix ans (5 000 $ chacun par an) et conserver tous les revenus de placement libres d’impôt.

2. Tirez pleinement parti des avantages de l’exonération

Nous ne pensons pas que c’est une bonne idée d’investir des actifs CELI dans des comptes d’épargne et autres placements à faible rendement. En effet, les CELI sont plus avantageux lorsqu’ils permettent de maximiser les économies d’impôt, ce qui signifie de mettre l’accent sur les placements à fort rendement. Ajoutez des CELI à la portion à long terme de votre portefeuille en respectant la composition globale de votre actif pour en tirer le maximum d’avantages. Envisagez de placer des investissements qui devraient rapidement augmenter de valeur dans un CELI. Si vous le souhaitez, les revenus de placement pourront être retirés sans être imposés, ce qui augmentera également vos droits de cotisation au CELI.

3. Faites des CELI une affaire de famille

Vous voulez donner de l’argent à vos enfants d’âge adulte? Vous cherchez à fractionner votre revenu avec votre conjoint? Puisque les revenus de placement ne sont pas imposés, ce qui élimine par conséquent les règles d’attribution, vous pouvez cotiser au CELI de tout résident canadien âgé de plus de 18 sans changer vos droits de cotisation au CELI ni vous soucier des conséquences fiscales. De plus, si votre conjoint ou votre enfant retire des fonds du CELI, vous pouvez reporter le montant à l’année suivante. C’est un moyen idéal pour les parents d’aider leurs enfants d’âge adulte à amasser des fonds pour acheter une première maison ou une propriété secondaire, ou encore pour payer les droits de scolarité de l’école privée de leurs enfants.

4. Désignez un bénéficiaire

Nommez votre conjoint comme bénéficiaire des actifs de votre CELI afin qu’après votre décès, il ou elle puisse transférer les fonds dans son propre CELI sans incidence fiscale (ni homologation dans plusieurs juridictions). Si vous avez des droits de cotisation CELI inutilisés, votre conjoint pourra les verser dans votre CELI avant le transfert.

5. Intégrez le CELI à vos tâches de fin d’année

Vous tirerez le plus grand profit d’un CELI si vous maximisez sa croissance à l’abri de l’impôt. Pour ce faire, investissez l’argent dès que vous le pouvez. Ajoutez la cotisation au CELI à vos autres tâches financières de fin d’année (p. ex. dons de charité, vente à perte pour raison fiscale) et générez immédiatement des revenus de placement libres d’impôt. Cotisez automatiquement à votre CELI en écrivant un chèque daté du 1er janvier de chaque année.

Les articles publiés dans ce site Internet sont de portée générale et présentés uniquement à titre informatif. Vous devez obtenir les conseils d’un professionnel avant d’entreprendre toute action fondée sur les informations contenues dans ces articles. Aucune référence à des tierces parties ne doit être interprétée comme une approbation de, ou un appui pour, ces tierces parties, leurs conseils, informations, produits ou services. Les marques de commerce mentionnées dans ce site Internet sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *