Arguments en faveur de la littératie en matière de finances

Arguments en faveur de la littératie en matière de finances

Printemps 2008

Par Blair Campbell, Directeur, développement des affaires, Région de l’Atlantique

La plupart d’entre nous peuvent imaginer ce que c’est que d’être analphabète : incapable de remplir des formulaires, de déchiffrer des enseignes ou de suivre les directives sur un emballage, sans mentionner ne jamais éprouver le plaisir de lire un bon livre. Mais qu’en est-il de la littératie financière, qu’est-ce que c’est au juste et comment affecte-t-elle la vie des gens?

La littératie financière est, au sens large, la capacité de comprendre des concepts financiers et de prendre des décisions en fonction de cette connaissance. Vous pourriez penser que la littératie financière c’est la capacité de comparer les prix, de savoir si vous payez le prix juste ou de gérer votre compte de chèques. Mais, parce que l’environnement financier dans lequel nous vivons aujourd’hui est bien plus complexe et rapide, la littératie financière ne concerne pas seulement les calculs de base mais également les concepts d’épargne, de gestion des dettes (prêts, hypothèques et cartes de crédit), d’investissements (revenu et gains en capital), d’assurances et de régimes de retraite. À moins que vous n’ayez fait carrière dans les affaires ou les finances, ces sujets ne font généralement pas partie de votre apprentissage. Il n’est donc pas sur­prenant que les études aient démontré que l’absence de littératie financière constitue un véritable problème au Canada et dans plusieurs autres pays industrialisés.

La plus récente Enquête internationale sur l’alphabétisation des adultes présentait aux participants un simple tableau exposant les intérêts gagnés sur 100 $ investis depuis un certain nombre d’années. Les participants devaient donner la valeur de l’investissement après 10 ans. Seulement 20 % des canadiens qui ont répondu à l’enquête ont su le faire. La plupart ont oublié d’inclure les 100 dollars au montant final. Dans ce cas, comment ces personnes pourraient-elles comprendre la valeur d’un contrat de location de voiture ou le rapport trimestriel d’un compte de placements? Ces problèmes augmentent au fur et à mesure que les personnes sont incitées à économiser et à investir pour préparer une retraite de plus en plus longue. Trop souvent, c’est au moment de la retraite que les gens remarquent qu’il y a un problème, et il est alors trop tard.

Les conséquences d’une faible littératie financière sont grandes. Un niveau excessif d‘endettement des consommateurs limite la croissance économique. Une population âgée et pauvre qui ne peut pas quitter le monde du travail pour des raisons de mauvaise planification de la retraite sera moins susceptible d’assurer des niveaux de productivité élevés. Les gens pourraient alors être obligés de se replier davantage sur un filet de sécurité social de plus en plus réduit, obligeant les gouvernements et le public à renforcer leur soutien.

Chez T.E. Mirador, nous avons longtemps prêché en faveur de la littératie financière. Lorsqu’il s’agit d’aider les clients à élaborer des plans financiers et une stratégie d’investissement, l’éducation en matière de concepts financiers s’avère être une des clés du processus. Plusieurs de nos conseillers ont été sollicités pour travailler avec les enfants adultes de nos clients et les aider à planifier leurs finances et à investir. De plus, nous travaillons avec des employeurs et leurs employés ainsi que des associations et leurs membres pour les aider à mieux connaître certains concepts financiers à l’aide d’ateliers de travail, de conseils financiers personnalisés et d’ÉduFinance, notre « école » d’apprentissage en ligne.

Un des résultats visés par ces activités d’apprentissage est de veiller à ce que les particuliers possèdent les connaissances et disposent des conseils objectifs qui leur permettront de tirer le maximum de leurs régimes de pension. Les régimes de retraite à cotisations déterminées (régimes qui exigent que les employés fassent des choix en matière d’investissements) devraient représenter 90 % de tous les régimes de pension du Canada d’ici quelques années. Les employeurs investissent une somme non négligeable dans les régimes de retraite et souhaitent que leurs employés optimisent la valeur de leur retraite. Mais si les cotisations ne sont pas investies de façon informée, si les employés ne comprennent pas les choix et les conséquences liés aux risques et aux rendements, ou la façon de constituer un portefeuille équilibré avec des possibilités de croissance appropriées, comment les employeurs et les employés pourraient-ils atteindre leurs objectifs?

Selon notre expérience, le fait d’améliorer la littératie financière de leurs employés profite aux employeurs de diverses façons. En plus d’aider les employeurs à satisfaire aux exigences en matière de gouvernance liées à des régimes à cotisations déterminées et à des REER collectifs, ils peuvent améliorer le rende­ment de leurs employés puisque ces derniers n’ont plus l’esprit occupé par leurs problèmes financiers. Ils améliorent également la rétention de leur personnel en procurant à leurs employés une meilleure connaissance de l’ensemble de leur rémunération et deviennent un employeur de choix, en offrant un programme d’apprentissage financier. Dans la province de Terre-Neuve-et-Labrador, comme c’est le cas pour d’autres économies axées sur les ressources, attirer et retenir des employés qualifiés est un véritable défi et les entreprises qui offrent des programmes d’apprentissage financier disposent d’un avantage.

Nous pensons que de grands progrès peuvent être réalisés en améliorant la littératie financière des Canadiens. Tout commence par le milieu de travail où la compréhension des concepts financiers est nécessaire pour que les employés puissent faire des choix avisés et éclairés en ce qui concerne leur retraite. En veillant à ce que les travailleurs d’aujourd’hui possèdent les connaissances nécessaires pour s’assurer une retraite confortable sur le plan financier, nous pouvons prévenir plusieurs des problèmes sociaux et économiques qui découlent d’une faible littératie financière.

Les articles publiés dans ce site Internet sont de portée générale et présentés uniquement à titre informatif. Vous devez obtenir les conseils d’un professionnel avant d’entreprendre toute action fondée sur les informations contenues dans ces articles. Aucune référence à des tierces parties ne doit être interprétée comme une approbation de, ou un appui pour, ces tierces parties, leurs conseils, informations, produits ou services. Les marques de commerce mentionnées dans ce site Internet sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *