Appliquer ses propres conseils

Hiver 2015

Pendant près de 20 ans, Judith Fulton et Gayle Harris, de T. E. Mirador, ont aidé leurs clients à se préparer une retraite confortable. C’est maintenant à leur tour de goûter les fruits de leurs sages conseils, puisque ces deux conseillères principales ont elles-mêmes pris leur retraite le 1er janvier dernier.

Personne ne s’étonnera d’apprendre que Judith Fulton et Gayle Harris considèrent qu’une bonne préparation financière est essentielle si l’on veut bien vivre à la retraite. Normal, puisque c’était souvent pour des questions financières qu’elles aidaient leurs clients à se préparer en vue de la retraite. Comme le dit Mme Harris, « on aura beau faire toutes sortes de projets pour la retraite, tout cela risque de tomber à l’eau si, au bout du compte, on passe son temps à s’inquiéter pour l’argent. » Or, comme on pourrait s’y attendre, vu la nature de leur travail, c’est l’esprit tranquille que Mmes Harris et Fulton entreprennent cette nouvelle étape de leur vie.

Poser des bases solides

Les deux femmes ont planifié, épargné et investi avec soin – comme elles ont toujours conseillé à leurs clients de le faire – afin que 
leur retraite repose sur des bases financières solides. « Quand on épargne et qu’on investit toute sa vie active, notre capital augmente au 
fil du temps et on pourra l’utiliser le jour J. 
L’important, c’est de commencer tôt, de le faire le plus souvent possible et d’investir dans une optique à long terme, » souligne Mme Fulton. Elle admet qu’il n’est pas toujours facile d’épargner quand on vient d’entrer sur le marché du travail, mais elle explique qu’une fois que le prêt hypothécaire est remboursé et que les enfants ont quitté la maison, il faut alors consacrer une plus grande part de son revenu disponible à l’épargne-retraite.

Mme Harris ajoute que « lorsqu’on fait son plan de retraite, il faut rester prudent dans ses hypothèses sur l’inflation, la croissance des placements et l’espérance de vie. C’est essentiel si l’on veut que notre épargne dure le temps qu’il faut. » Les deux femmes s’entendent pour dire que suivre les recommandations de Conseillers en placements T.E. a été déterminant pour leur santé financière et continuera de l’être maintenant qu’elles toucheront un revenu de leur épargne.

Amorcer sa retraite en douceur

Ni l’une ni l’autre n’a arrêté de travailler du jour au lendemain. Mme Harris a commencé dès 2011 à réduire ses heures de travail, partageant son temps entre Calgary et Palm Desert, en Californie. Mme Fulton a elle aussi réduit sa charge de travail au cours des trois dernières années afin de pouvoir voyager. Elles croient toutes deux que ce passage en douceur vers la retraite a été bénéfique. « En réduisant peu à peu ma charge de travail, je me suis libéré du temps pour essayer de nouvelles choses et faire de nouvelles connaissances qui m’aideront à meubler mon emploi du temps une fois que j’aurai quitté le travail pour de bon, » explique Mme Harris. Mme Fulton, pour sa part, avant de prendre des engagements fermes, a profité du temps qu’elle avait pour essayer certaines activités avec son mari que tous deux souhaitent poursuivre pendant la retraite. Ce passage tout en douceur à la retraite a permis aux deux conseillères d’aider leurs clients respectifs à faire la transition vers d’autres conseillers. Le changement s’est donc fait sans difficulté pour tout le monde.

Établir les grandes lignes de son budget

Bien des gens sur le point de quitter la vie active ne sont pas emballés par la perspective de vivre sans revenu de travail régulier. 
Mme Fulton leur recommande de se faire une idée générale de leurs dépenses pendant les quelques années qui précèdent le départ à la retraite et de décider ce qu’ils veulent faire de leur revenu une fois à la retraite. « Sans aller jusqu’à faire un budget détaillé, vous pouvez tenter de savoir quelles seront vos principales dépenses : voyages, loisirs, entretien de la maison, alimentation et sorties. Chaque année, mon mari et moi faisons le point ensemble sur nos dépenses des 12 derniers mois dans ces grandes catégories. Puis, nous essayons de voir comment cela pourrait changer à la retraite. En gardant le contrôle de vos dépenses, vous risquez moins d’épuiser votre capital trop rapidement. »

Petits plaisirs, grands projets

Lorsqu’on leur a demandé quels avantages de la retraite elles attendaient avec le plus d’impatience, Mmes Fulton et Harris ont été unanimes : ne plus être pressées le matin, ne plus avoir à faire la navette entre le travail et la maison et ne plus avoir à braver l’hiver de Calgary. Mme Fulton compte savourer de petits plaisirs au quotidien, comme boire son café tranquillement, en lisant le journal, et se planifier de grands voyages. Mme Harris s’est bâti un réseau d’amis et mène une vie active à sa résidence d’hiver de Palm Desert. Elle travaille également à la conception de sa future maison d’été, à Kelowna. Cela dit, toutes deux reconnaissent que leurs clients, avec qui elles travaillent dans certains cas depuis plus de 15 ans, leur manqueront.

Profiter de la vie tandis que vous le pouvez

Bien que ni Mme Fulton ni Mme Harris n’aient d’inquiétudes quant à leur plan de retraite, elles sont toutes deux conscientes que la santé peut tout changer. « On aura beau être riche comme Crésus, on ne pourra pas en profiter si notre santé est mauvaise, » explique Mme Harris.

Mme Fulton ajoute que « côté santé et vieillissement, rien n’est garanti. S’il y a des choses que vous avez toujours voulu faire, c’est maintenant qu’il faut les faire. »

Comme bon nombre de leurs anciens clients, Mmes Harris et Fulton jouissent d’une situation enviable. Les années qu’elles ont passées à faire exactement ce qu’elles conseillaient à leurs clients ont de toute évidence porté leurs fruits.

Les articles publiés dans ce site Internet sont de portée générale et présentés uniquement à titre informatif. Vous devez obtenir les conseils d’un professionnel avant d’entreprendre toute action fondée sur les informations contenues dans ces articles. Aucune référence à des tierces parties ne doit être interprétée comme une approbation de, ou un appui pour, ces tierces parties, leurs conseils, informations, produits ou services. Les marques de commerce mentionnées dans ce site Internet sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *