Adieu les frites et le pétrole

Cela me rend triste. J’aime les frites (lorsqu’on me demande au restaurant si je veux des frites ou une salade en accompagnement, je ne pense pas avoir jamais dit salade!), et avec de nombreux restaurants fermés ou autorisant uniquement la cueillette, les agriculteurs canadiens ont été forcés de congeler près de 200 millions de livres de pommes de terre qui devaient finir en frites parce qu’il n’y a personne pour les acheter. Il y a, toutefois, un sursis pour les frites.

Avec un plus grand nombre de personnes à la maison, la demande de chips et de pommes de terre fraîches a en fait augmenté, mais cela ne suffit pas à compenser ce que les restaurants achèteraient, soit environ 75 % des pommes de terre cultivées au Canada. Cependant, les tubercules sont durs et peuvent durer jusqu’à un an dans le stockage approprié.

Du côté des investissements, les marchés nord-américains ont pris une pause la semaine dernière, terminant proche de l’équilibre. La remontée des actions au cours des trois semaines précédentes a été la deuxième après le creux du marché de 2009. Le S&P 500 a perdu 1,3%, le NASDAQ a perdu 0,2% et le S&P / TSX a augmenté de 0,4%, car l’or et l’énergie ont contribué à faire grimper les actions canadiennes.

La volatilité a également baissé, avec des pertes de marché importantes au cours de la première moitié de la semaine qui ont presque été effacées à la fin de la journée de vendredi. Mais la grande nouvelle a été les prix négatifs du pétrole pour la toute première fois. Le plus gros problème avec le marché pétrolier de nos jours, comme je l’ai déjà dit, c’est qu’il devient de plus en plus difficile pour quiconque de prendre en charge sa livraison car la demande mondiale a diminué et qu’il n’y a nulle part où le stocker. À tel point que FNB Horizon a demandé aux investisseurs de ne pas acheter deux de ses fonds pétroliers. Imaginez avoir un produit à vendre et dire aux clients que vous ne voulez pas qu’ils l’achètent! Lorsque l’économie s’ouvrira à nouveau, la demande augmentera et ce problème de stockage disparaîtra, mais d’ici là, l’industrie en souffrira.

Terry Willis, Vice-président et conseiller financier
Conseillers T.E., une société membre de iA Conseil en placement inc.

Les articles publiés dans ce site Internet sont de portée générale et présentés uniquement à titre informatif. Vous devez obtenir les conseils d’un professionnel avant d’entreprendre toute action fondée sur les informations contenues dans ces articles. Aucune référence à des tierces parties ne doit être interprétée comme une approbation de, ou un appui pour, ces tierces parties, leurs conseils, informations, produits ou services. Les marques de commerce mentionnées dans ce site Internet sont la propriété de leurs détenteurs respectifs.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *